Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Les menus du mardi, Une semaine de menus, Jours de France 30.12.1967

22 Février 2014, 16:30pm

Publié par Elisabeth Poulain

 

Une véritable pépite. C’est ce que j’ai trouvé dans un vieux, très vieux « « Jours de France », que m’a donné Edith Dutru, bouquiniste et relieuse à Angers. Autant dire un magazine d’il y a presque un demi-siècle. C’était un autre temps. On y voit en couverture Jeanne Moreau - toute mignonne- dans sa robe de réveillon. On y retrouve aussi Emmanuelle Riva vue par Léon Zitrone, Liz Taylor au Palais de Chaillot, Sheila chez elle et d'autres d’actrices qui toutes avaient mis leurs plus belles robes pour aller danser.

Jours de France-30.12.1967-Jeanne-Moreau-couverture

La date est importante. Ce n’est pas pour calculer l’âge de celle qui devient par la suite une très grande actrice. C’est la question du passage du temps, du changement d’époque et de génération. On était clairement à un moment qui nous semble maintenant franchement lointain. Mon critère d’appréciation porte sur la façon de se nourrir, ou plutôt celle du bien manger vue par une presse à la fois grand public et qui voulait incarner une certaine forme de réussite sociale, celle d’une bourgeoisie qui mangeait bien et beaucoup.

Le moment dans l’année. C’est une semaine très spéciale ; elle est encadrée entre deux fêtes parmi les plus importantes de toutes, entre Noël et Nouvel-An. La programmation hebdomadaire de ces menus inclut le repas du Dîner-Réveillon de la fin de l'année. Juste avant le véritable banquet qui va durer plusieurs heures, cette 52e semaine est placée aussi sous le signe de l'abondance, voir plus.  C’est le moment de l’année où on mange le plus, même encore maintenant, que ce soit en terme de saveurs, de différences par rapport à ce qu’on mange le reste du temps, d’origine des aliments, de complexité culinaire et de ... travail de préparation et d’ après-repas à faire. Par contre, dans l’entre-deux, actuellement en 2013-2014, on fait au moins quelques efforts de diététique pour diminuer les quantités et alléger les calories ingérées. Heureusement !  

   Jours de France-30.12.1967-Pub viandox 

En 1987, l’entre Noël-Nouvel-An. C’était aussi la fête tous les jours, en plus des jours de fêtes, plus le dimanche. C’est impressionnant,  tant et tant il y à manger aussi bien au déjeuner de midi qu’au dîner du soir. Pour changer les codes qui veulent qu’une semaine commence le lundi, je vais débuter par celui du mardi.

Le déjeuner du mardi. Il tient sur 4 lignes, avec six composants 

Coquilles Saint-Jacques

Haddock, Pommes vapeur

Salade - Fromage

Fruits

Le dîner du mardi comporte quatre plats avec

Potage Saint-Germain aux croûtons

Foie de veau sauté

Pâtes au beurre

Baba au rhum

Total de la journée = 3 fois des protéines animales, 1 fois un produit laitier, 1 fois des légumes verts crus (la salade), 1 fois des légumes cuits, 1 fois des fruits frais, un dessert très riche avec du sucre et du rhum pour le soir. Le déjeuner pourrait être facilement allégé. A-t-on vraiment besoin d’avoir des coquilles Saint-Jacques avant le haddock?  La réponse est non. Quant au dîner, on ne comprend plus une telle accumulation surtout après un potage de pois cassés. Le foie de veau est totalement superflu. Les pâtes au beurre, on les verrait mieux maintenant avec des tomates sautées, suivi du fromage. Quant au baba au rhum, il est à remplacer par un yaourt maigre.  

Jours de France-30.12.1967-Pub-Mercier

Total du temps passé à trouver les produits, les préparer, les servir et tout remettre après = inconnu. C’est ce qu’on appelle « le travail invisible » qu’effectuent les femmes sans compter. Il faut environ 1h20 rien que pour faire le potage ! Sans commentaire, avec quand même cette question certainement très « ras des pâquerettes » : c’est qui, qui fait les courses, qui prépare le repas et qui fait la vaisselle ?  La question se pose d’autant plus que la femme française avait acquis depuis 1965, deux ans avant, le droit de « travailler  sans l’accord de son mari ». Quels menus nous aurait-on conseillés si elle n’avait pas eu l’accord?

1967. Visiblement, sur le Net, cette année n’a pas frappé les esprits. Il est franchement difficile de trouver des photos des façons de vivre de l’époque. A l’international, Wikipedia nous montre des photos de la Guerre des 6 jours 5 au 10 juin 1967), une guerre qui demeure encore vivace aujourd’hui. Israël occupe toujours les territoires gagnés à la Syrie et à la Jordanie.

Jours de France-30.12.1967-Pub cigarettes

En France pour 1967, « Le Siècle des Echos, 1908-2008 » intitulé « Cent ans de Créations » a sélectionné en grand format une photo en noir et blanc de la télévision en couleur, au titre de l’évènement le plus important. En petit format au-dessus et en dessous, sont citées la marée noire du « Torrey Canyon » (17 mars 1967), le « Vive le Québec libre du Général de Gaulle » (24 juillet 1967), la transplantation cardiaque du Dr Barnard et la sortie du film de Bunuel « Belle de Jour » avec Catherine Deneuve. Et sans photo cette fois-ci, le 17 décembre 1967, l’autorisation de la contraception par la Loi Neuwirth grâce à la ténacité du Planning familial. Nous sommes à quelques mois de la fermeture de la Faculté de   Nanterre (22 mars 1968) qui elle-même préfigura l’occupation de la  (faculté de la) Sorbonne à Paris le 2 mai 1968 qui ouvrira le bal des évènements de Mai 1968…  

Pour suivre le chemin

Jours de France-30.12.1967-Pub-BNP

. Jours de France, 30 décembre 1967

. Retrouver avec une précision admirable le coût de chacun des éléments (2,22EHT) et le détail de la recette du potage Saint-Germain aux croutons http://www.hotellerie-restauration.ac-versailles.fr/fiches/?id=161

. Voir l’année 1967 sur http://fr.wikipedia.org/wiki/1967

. En particulier la Guerre des Six Jours menée par Israël sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Six_Jours

. Photos Elisabeth Poulain de publicités parues dans ce numéro de l'hebdomadaire.

Commenter cet article