Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Les vins d'abbaye et ...un Côte de Saumur, cuvée de Fontevraud

19 Décembre 2012, 18:15pm

Publié par Elisabeth Poulain

Pour les fêtes, il faut bien parler au pluriel des vins et des abbayes. Mais avant quelques mots sont nécessaires sur ce  qu’on entend par abbaye. Seules les abbayes qui sont encore exercice peuvent parler d’elles, comme vous le montre le site des vins d’Abbayes, en disant « ceci est notre vin ». En Champagne, citons Clairvaux, en Loire Bourgueil, dans le Jura Genne, en Côtes du Rhône la Charteuse de Valbonne, en plus des deux « poids lourds » que sont la Bourgogne qui en  compte cinq et le Languedoc sept.   Blog-divers-007.JPG Quant à Fontevraud,  son abbaye est bien sûr unique, à un point d’ailleurs qu’on a du mal à imaginer. Pas seulement parce qu’elle a été fondée en 1101, pas seulement à cause des rôles que les différents  pouvoirs lui ont attribués au fil des siècles qu’à cause de son implantation en cœur de Loire, au plus profond du territoire, dans une terre riche et généreuse en lien avec la Royauté de France, l’Etat du Vatican et la Couronne d’Angleterre. Pour autant, on ne peut pas dire que  la cuvée dont je vais vous parler est un vin d’abbaye, c’est une cuvée qui a été sélectionnée pour porter le nom de l’Abbaye de Fontevraud. 

Le lien de l’abbaye avec la vigne et le vin. Il est au cœur de la raison d’être de l’abbaye, pas seulement pour des raisons temporelles pour assurer la survie de la communauté, pour avoir chaud l’hiver ou garder leur rang pour les Mères Abbesses filles de roi. La raison en était aussi d’origine spirituelle lors de la célébration de l’Eucharistie au cours de la messe avec le vin liturgique. Pour assurer leur approvisionnement, les moines  fonctionnaient au maximum en autarcie et réservaient les meilleurs vins de l’abbaye pour la célébration de la messe.   Abbaye-Fontevraud-Ancienne 1633 Wikipedia

L’abbaye de Fontevraud a un riche passé viti-vinicole. Dès sa fondation en 1101, la vigne a été plantée. Le vignoble s’est agrandi au fil des donations faits à la communauté jusqu’à représenter plusieurs centaines d'hectares au XVIIIe siècle. "Un petit vignoble était présent dans l'enclos monastique et tout autour de l'abbaye (Grand Clos de Vigne, le Clos de la Reine...). Entre outre, elle possédait des vignobles sur les coteaux le long de la Loire angevine et tourangelle, à Souzay, à Turquant (Domaine de la Mâtinière), à Dampierre. C'étaient les moines qui s'occupaient de la vigne...Ils rendaient compte aux moniales qui elles-même en réferaient à l'Abbesse." Une citation de ma recherche intitulée "Le Vin aussi est affaire de femmes".

Propriété de la Région des Pays de Loire, l’abbaye est devenu centre culturel où il est maintenant  possible de déguster les vins de Saumur Champigny non seulement ceux qui figurent sur la carte qualitative de  l’Alienor Café, mais aussi ceux qui figurent dans la sélection 2012 de la Cuvée de l’Abbaye. Ce sont des « Côtes de Saumur » qu’il est aussi possible d’acheter et de consommer sur place.

Abbaye-fontevraud-2012  

Les trois vins. Le  choix s’est fait facilement, puisque ce sont les trois vignerons médaillés d’or de la sélection des Côtes de Saumur qui ont choisis. Citons en Ier Isabelle Suire à Berrie  pour son Saumur brut (80% de chenin et 20% de chardonnay) vinifié en méthode traditionnelle. Le Domaine de Filliatreau-Château Fouquet à Dampierre sur Loire  pour son Saumur rouge à partir d’un 100% cabernet franc 100%. Quant au Saumur blanc, un chenin, il est celui de de Jean-Marie et Noël Girard du Domaine du Vieux Bourg à Varrains.   

Les trois étiquettes sont très contemporaines. Elles sont l’œuvre de Richard Nègre accueilli en résidence à l’Abbaye. La plus connue, celle qui a été primée – façon de parler- sur le net  est celle qui éclate de rouge, pour le Saumur Brut d’Isabelle Suire. Trois éléments ressortent, comme un jeu à trois, trois couleurs un rouge clair vif, un vert pâle, et un rouge assombri pour une tour, une absence de trait du fait de la juxtaposition des couleurs qui suffisent à marquer la différence et enfin le choix de ne garder de l’abbaye qu’une tour, un mur, des toits et surtout une porte ouverte qui ressort doublement sur une ligne oblique, une seconde porte plus petite  double la première mais cette fois-ci, la porte est rouge clair, comme la couleur du ciel de l’étiquette.

On retrouve le symbole de la porte ouverte qui s’ouvre pour entrer dans l’abbaye dans le Saumur blanc du Domaine du Vieux Bourg. L’étiquette est cette fois-ci verticale, avec trois couleurs le bleu ciel, le noir de la porte ouverte et le gris bleuté avec des touches de blanc de la rampe qui monte. Quant au Côte de Saumur rouge de Filliatreau, le graphisme est plus difficile à interpréter. On dirait qu’il s’agit du toit de la cuisine de Fontevraud, violemment éclairée sur le côté droit et des flammes sur le côté gauche. Le tout fait penser à la proue d’un navire qui fend les flots, mais sans bouger.

Abbaye de Fontevraud, Cuisine 

Richard Nègre est toujours présenté comme réalisateur de films d’animation. Il a aussi un grand sens de l’espace, d’un espace immobile et comme réduit à son essence hors du temps. C’est la raison pour laquelle j’apprécie beaucoup sa façon de parler de lui-même. Il dit, pour expliquer sa démarche  « Je m’intéresse au temps ». Eh bien, c’est vrai. A Fontevraud, il  a réussi à figer le temps pour ne garder que l’espace réduit à son essence intemporelle, hors du temps, pour ces trois cuvées, celle d’une année, celle de 2012. Il était vraiment temps que je vous en parle avant le passage à la nouvelle année.

Pour suivre le chemin

. Lire  La lettre de Fontevraud, septembre-décembre 2012, n° 19, www.abbayedefontevraud.com    et voir le site http://www.abbayedefontevraud.com/visite/cuvee-abbaye-2012 avec la photo des trois bouteilles des vins sélectionnés.  

. Voir aussi l’article  http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=12765 qui annonce la sélection 2012. 

. Sur Fontevraud, lire aussi sur ce blog, Raisonnement binaire + Couple antinomique > L'Abbaye de Fontevaud      

. Retrouver Isabelle Suire, cette jeune vigneronne talentueuse  sur Isabelle-Suirre-Vigneron-Berrie-Cuvee-Abbaye-2012.jpghttp://www.tourisme-vienne.com/vignoble-production-vin/berrie/610/vignoble-isabelle-suire-berrie       

le Domaine Filliatreau sur http://www.filliatreau.fr/   et  Jean-Marie et Noël Girard sur http://www.vieux-bourg.com/les-vins.php

. La carte des vins de l’Aliénor Café est à voir sur http://www.abbayedefontevraud.com/visite/restaurants/alienor-cafe  Vous y retrouverez en particulier les vignerons de la bande des 13 ! Avec Christelle Dubois et son Cabernet Franc.Si vous voulez goûter un Saumur "Clos des Abbesses", c'est au Château d'Eternes à Saix dans le Haut-Poitou, juste derrière Fontevraud que vous devez aller, le clos était mentionné comme appartenant à l'abbaye en 1467. A retrouver dans "Le vin ausi est affaire de femmes", Elisabeth Poulain, Cheminement éditeur.    

    . Consulter le site très bien fait des vins d’abbayes  http://www.lesvinsdabbayes.com/

. Aller à l’Abbaye de Lerins  et consulter avant  http://lerina.abbayedelerins.com/ avec des paysages à faire se damner un saint.  Les moines organisent une vente aux enchères des vins du Clos de la Charité le 26 janvier 2013.

. Et suivre le débat sur la dégustation des vins de l’Abbaye de Lérins et leur prix d’achat http://lapassionduvin.com/phorum/read.php?10,34626

Abbaye de Fontevraud

. Sur Richard Nègre, voir http://www.chateaudesacy.com/art/f_richardn.php. On le présente comme un réalisateur de film d’animation. Il est aussi un plasticien qui a un grand sens de l’espace, et « un minimaliste complexe » sur  http://www.haut-pave.org/exposants/inside/Negre.html et  sur son site http://www.richardnegre.com/

Commenter cet article