Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Louis-Jean Sylvos, Vigneron, Château de la Roche en Loire depuis 1580

10 Février 2014, 08:54am

Publié par Elisabeth Poulain

La vie intense des vignerons de Loire. C’est celle que mènent tous ceux qui avancent quelques soient les lieux, les distances, les moments et le temps. C’est le cas tout particulièrement de Louis-Jean Sylvos, l’heureux propriétaire, vigneron et fermier du Château de la Roche en Loire et des terres alentour qui abritent de belles parcelles de vigne travaillées en culture biologique et biodynamie. Il ne lui faut pas moins de trois mondes qui s’entremêlent comme une tresse qui lie trois rubans indépendants qui se rassemblent pour n’en faire plus qu’un, lui, Louis-Jean Sylvos.  

chateau-de-la-roche-en-loire-louis-jean-sylvos-2013-07

. Son monde de vigneron. Il est déterminé par ses vignes. Celles-ci sont protégées des vents d’Ouest par la forêt de Chinon. La plus grande parcelle (4ha) est dédiée aux 12 500 pieds de Chenin. Une autre de 1,10ha est affectée aux 5220 pieds de  Grolleau, les deux autres de 0,50ha chacune portent 2650 pieds pour le Côt et 2620 pour le Cabernet franc. Cette numérologie variétale a le mérite de montrer la réalité du travail de la vigne, quand il faut se pencher sur chacun des pieds,  en plus du poids de la réalité réglementaire obligatoire en appellation Touraine Azay-le-Rideau. Elle a aussi l’intérêt de répondre à une demande de précision des consommateurs en particulier asiatiques lorsqu’ils font une dégustation. Les vins du Château se présentent en une gamme complète. Citons les blancs issus du Chenin, les vins pétillants bruts (Chenin ou Grolleau) qui sont élevés en méthode traditionnelle,  les rosés issus du Grolleau et les rouges du Cabernet franc et de Côt (Malbec). 

Le château de la Roche. Sa construction, qui date de 1580, s’est poursuivie au siècle suivant. Le choix de Louis-Jean Sylvos désireux de venir s’ancrer en Loire, après une carrière très active d’entrepreneur dans la communication à Paris et à l’étranger, vient d’un coup de cœur immédiat et qui ne s’est jamais démenti depuis sa première visite en 2002. La terre n’y a pas été morcelée, le manoir  est toujours au centre d’une exploitation viti-vinicole et agricole. On y cultive toujours des céréales, des poires…On y ramasse le bois à vendre. Construit sur la roche dans un site qui domine la vallée de l’Indre et plus loin de la Loire, le paysage d’une forte amplitude s’ouvre devant vous à fur et à mesure que vous avancez vers la porte d’entrée.  

     angers-grenier-saint-jean-Louis-Jean-Sylvos-20140201 

De retour de Kuala Lumpur et de Singapour, au début  de cette semaine de février 2014, Louis-Jean Sylvos était présent ce samedi au Grenier Saint-Jean d’Angers, sous les grandes voûtes construites en 1175 par les moines d’Angers sur une butte dominant la rivière Maine. Au XXIe siècle, le Grenier sert de lieu d’accueil culturel, où le vin a toute sa place. C’est ici notamment que l’on vient présenter ses vins du millésime 2013  venant de France et des pays d’Europe cette fois-ci. Les vins de vignerons que l’on goûte y ont en commun d’appartenir tous à la grande famille des vins « bios » et « biodynamie ». 

. Son monde du vin. Louis-Jean Sylvos ouvre à ses vins les routes qui les appellent, lui qui dès ses débuts d’homme du vin avait pour projet de les vendre tant en France qu’ailleurs, sans frontière. Il a le goût naturel de l’ailleurs et de la prospection. Il va là où se parle cette langue actuelle des vins au plus près de la nature. C’est le second monde auquel il appartient, résolument placé sous le signe de l’international. Un signe est par exemple qu’il n’emploie jamais le terme « d’exportation », avec actuellement de sa part un penchant plus  particulier pour l’Asie. C’est là qu’il constate en ce moment une très forte demande de vins qualitatifs d’un prix « abordable ».

Dès ses premières années de vigneron, il exportait 40% de sa production en dehors du marché national. Ses vins sont présents aussi bien en Europe  –France incluse- que dans des marchés traditionnellement  ouverts aux vins français comme la Belgique, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Italie…, ou appartenant à un deuxième cercle tels que la Pologne, l’Irlande…Sur le continent américain, citons les Etats-Unis au nord et le Brésil au Sud, grand amateur de vins européens, pour se démarquer du voisin argentin. 

angers-grenier-saint-jean-Louis-Jean-Sylvos-dégustation-singapour-2014

En Asie, ses vins sont présents au Japon surtout et bientôt peut-être en Malaisie et à Singapour. Son fil d’Ariane se nomme le circuit mondial de distribution des vins sélectionnés par Joël Robuchon pour ses restaurants à Paris, Tokyo, New York. C’est ce que le grand restaurateur appelle lui-même « Le Monde de Joël Robuchon». Louis-Jean Sylvos est un homme de connexions à écrire au pluriel.  

Fournisseur déjà sélectionné par les acheteurs-importateur  du célèbre restaurateur pour le Japon, Louis-Jean Sylvos explique : « je viens de présenter mes vins à Singapour à quatre acheteurs pour les voir, si tout va bien, inscrits à la carte des vins du restaurant de Joël Robuchon dans la Ville-Etat . Là-bas les professionnels du vin connaissent tous Bordeaux et ses châteaux. ‘Loire-Valley’, ça leur dit quelque chose, surtout associé aux châteaux, mais sans qu’ils sachent souvent où cela se trouve exactement.

Ici (en France) en matière d’accueil et de services, c’est le Moyen-Age. Il y a là-bas, la volonté d’être les meilleurs…couplée avec une vie, une ville d’une densité, d’un dynamisme dont nous n’avons pas idée. A Singapour même, il y a quelques 40 magasins Vuitton et au moins 20 Chanel. Dans un seul môle, il peut y avoir 4 ou 5 boutiques Chanel. » 

angers-grenier-saint-jean-louis-jean-sylvos-dégustation-singapour-2014

Du vin à l’urbanisme, il n’y a que quelques pas. C’est ce que racontent Louis-Jean et Florence Sylvos, sa femme. «  Il faut voir aussi les trois tours du  Marina Bay Sands. Les 6 milliards de dollars Singapour qu’il a coûtés sont déjà remboursés. Il a ouvert en 2010. »  Le Musée « ArtScience » attenant au Marina Bay Sands  a été inauguré  en février 2011.

. Un autre monde, outre celui de l’urbanisme, celui de l’art. Depuis des années en effet, outre les routes des vins, un des rendez-vous auquel le couple est fortement attaché est de se rendre à Venise pendant l’été avec en alternance une année l’architecture et l’autre année la peinture. Depuis longtemps, Louis-Jean Sylvos  a en effet pour habitude fortement ancrée d’aller sur la Lagune se ressourcer à déambuler en année paire parmi les grands projets des dernières réalisations architecturales qui font et feront la ville de demain et d’y retourner en année impaire pour voir les œuvres très tendances des peintres et sculpteurs  contemporains.

angers-grenier-saint-jean-louis-jean-sylvos-dégustation-singapour-2014

C’est l’autre monde de Louis-Jean Sylvos, celui de la collection d’art qu’il a emporté dans ses bagages quand il a quitté Paris, ce goût très ancré pour l’art  contemporain. Avec ses grandes toiles accrochées sur les murs blanchis, dans certaines pièces éclairés par le soleil de l’après-midi, il est certain de rester en phase avec ce qui le motive et le fait avancer à la rencontre des autres, la terre source de vie qui porte la vigne, la pierre qui joue avec le temps, les grands  paysages qui ouvrent l’esprit et les gens qui l’entourent au nombre duquel il compte ses amis artistes tels que Pôl Gachon, Sylvie Sylvestre et Chan Kin Chun  et ceux qui travaillent avec lui au Château de la Roche en Loire.

Pour suivre le chemin

. L’essentiel sur Louis-Jean SYLVOS et ses vins, La Roche (D17), 37190 CHEILLE (le Bourg), 02 47 45 46 05,ou  06 07 66 95 70, ljsylvos@gmail.com

http://www.chateaularocheenloire.com/le-chateau-historique.html

. http://www.vinsvaldeloire.fr/SiteGP/FR/Cave/Chateau-de-la-Roche-en-Loire

. Quelques informations sur le marché de Singapour sur http://international.bretagne.cci.fr/files/crci_bretagne/s_internationaliser/Actions-collectives/2013/Vins-et-Spiritueux-Mission-Singapour-Malaisie-Thailande-4-au-7-mars-2013-Presentation-et-bulletin-d-inscription.pdf

. Pour le complexe hôtelier  Marina Bay Sands,  avec des photos des trois tours sur lesquelles est posée une piscine en forme de bateau, voir les photos "qui ont fait le tour du  monde"sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Marina_Bay_Sands 

Singapore Inside-Marina Bay Sands Marina Bay Sands William

. C'est pourquoi, j'en ai sélectionné une autre admirable de puissance -source wikipedia-à voir dans l'album photos dédié au Grenier Sant-Jean 2014 sur ce blog.  

. Liste des exposants au Grenier Saint-Jean d’Angers sur http://www.vinsnaturels.fr/004_salons/004_salon-des-vins-naturels-2014_D%C3%A9gustation-Greniers-Saint-Jean-416.html

. Ainsi que sur http://www.vigneron-champagne.com/index.php/2013/11/21/539-salon-renaissance-greniers-saint-jean-2014-angers

. Sur l’histoire des Greniers Saint-Jean (au pluriel, parce qu’il y en avait de plusieurs sortes), lire la chronique de Sylvain Bertoldi dans http://www.angers.fr/index.php?id=51284 . Les moines avaient pris la précaution de prévoir un chai et une longue cave en dessous creusée dans la roche, accessible de plain-pied du fait de la différence de niveau entre les deux façades des Greniers. Pendant des siècles, les grains de blé  ont été  stockés au rez-de-chaussée (façade côté ville), tandis que les grains de raisins arrivaient en dessous (façade côté hôpital) au plus près des pressoirs, de façon ensuite de stocker les barriques dans les caves qui permettaient au vin de vieillir à l’intention des moines pour célébrer la messe et leur tenir chaud et des malades accueillis à l’Hôpital Saint-Jean tout proche à titre de médicament. 

Singapour-Serres-Grand-prix-mondial-Architecture

. Sur la Biennale de Venise, voir http://www.labiennale.org/en/architecture/, avec cette grande nouvelle, 2014 est « une année-archi » ! C'est aussi pourquoi j'ai ajouté dans l'album-photos Angers-Grenier Saint-Jean 2014 une photo du Grand Prix  de l'Architecture reçu par Singapour en 2014 pour ces serres construites au bord de l'eau.    

. Pôl Gachon sur http://www.place-des-arts.com/fr/liste_art.asp?n=GACHON&p=Pol

. Sylvie Sylvestre sur http://www.artistescontemporains.org/Sylvie-ALIAS-SYLVESTRE-BAYARD,296.html  

.Chan Kin-Chung sur http://you-feng.com/chan_kin_chung_poete_choses_vues_feng_jicai_chia_chi_jasion_wang.php  

. Photos Louis-Jean Sylvos pour le paysage autour du château, pour les serres ---) photo Projets-architecte-urbanisme.fr avec mes remerciements, Elisabeth Poulain pour celles prises aux Greniers Saint-Jean les Ier et 2 février 2014, en particulier quand Louis-Jean m'a montré comment les acheteurs professionnels japonais procèdent pour sentir le vin, une fois narine droite, une fois narine gauche, une fois et + les deux ensemble. Un très bel exemple de pratique culturelle et sensorielle différente, ce que j'appelle une véritable pépite interculturelle!

Commenter cet article