Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

M comme Man > Le Cardinal de Richelieu > Philippe de Champaigne

22 Mars 2012, 19:57pm

Publié par Elisabeth Poulain

Armand Jean du Plessis de Richelieu, tel est le vrai nom du cardinal, l’homme politique, le plus connu des enfants grâce à l’histoire apprise en France dans les manuels Malet et Isaac à la couverture verte. Il est en effet de ces hommes, qui, telle la salamandre, ont su, à chaque fois que les flammes commençaient à les brûler, sortir du brasier plus fort qu’ils n’y étaient entrés contre leur gré. Originaire d’une famille noble du Poitou, il dut pour des raisons familiales entrer dans les ordres, ne pouvant rentrer dans l’armée. Il devient à 22 ans Evêque de Luçon (1606).

Cardinal Richelieu Champaigne-1622-Wikipedia

Ce cardinal de son état a endossé le pouvoir au plus profond de son être bien avant d’avoir  pris la mitre. Il a servi sa vision du pouvoir et de l’ordre qu’il a mis au service tour à tour d’une reine, Marie de Médicis et d’un roi, Louis XIII. Nommé d’abord Secrétaire d’Etat à la Guerre, il devient peu après Ministre des Affaires Etrangères. Principal Ministre de Louis XIV. Il tout vu, tout fait, combattu tour à tour et parfois ensemble la puissante dynastie des Habsbourg pour desserrer la pression qui s’exerçait aux frontières, la noblesse qui se poussait du col pour affaiblir le pouvoir royal et l’unité du royaume et les protestants coupables de préférer les puissances ennemies  qu’il enferma à la Rochelle en leur coupant l’accès à la mer.

Cet homme de pouvoir était aussi un homme de culture, une culture intégralement mise au service du pouvoir royal. C’est lui qui a fondé l’Académie française, lui qui a fait transformer à sa gloire le Palais Cardinal qui devient ensuite Palais Royal. IL avait le sens de la représentation et tels les empereurs romains se fit représenter de pied en portrait de grande taille, dans sa magnificente cape rouge par le plus grand portraitiste du temps, Philippe de Champaigne (1602-1674), capable de faire des rendus de drapés avec peu d’égal dans l’histoire de la peinture. Né à Bruxelles, le peintre fit onze portraits de Richelieu. Le plus célèbre est certainement celui qui fut peint entre 1635-1640 où on le voit de pied revêtu de sa cape,. Une autre de ses toiles, très curieuse, montre le cardinal légèrement de biais, avec le cardinal en profil droit  à sa droite et ce même cardinal en profil de l’autre face. Le portrait force 3 était destiné au sculpteur.

Cardinal de Richelieu 1636 ou 42 Philippe de Champaigne 160

Cet homme qui avait le sens de l’espace, se fit aussi avec l’accord du roi, construire une ville, la sienne, Richelieu, toute à l’image qu’il voulait donner, une image rectiligne, géométrique, sans recoin, ni zone d’ombre, en gage d’ordre et de puissance, alors qu’il était certainement le roi des rois des stratèges, capable de penser à je ne sais combien de coups d’avance, avec une constante, toujours pour protéger la royauté, en rappelant que l’intérêt public devait le seul objectif du Prince et de ses conseillers ! Dans le domaine intérieur, il « donna à la France, le Roussillon, l’Artois et l’Alsace ». En matière économique, il encouragea directement la colonisation au Québec, aux Antilles, au Sénégal et à Madagascar…Il décéda le 14 décembre 1642 et Philippe de Champaigne fit de lui son dernier portrait sur son lit de mort. En hommage, le peintre lui garda sa cape rouge.    

Pour suivre le chemin

. Vers le Cardinal,   http://fr.wikipedia.org/wiki/Armand_Jean_du_Plessis_de_Richelieu

Pour la petite histoire et les amoureux des chats, voici les noms de ses 14 chats, un vrai régal d’humour et d’inventivité, dans l’ordre cité par Wikipedia : Félimare, Lucifer, Ludovic-le-Cruel, Ludoviska, Mimi-Piaillon, Mounard-Le-Fougueux, Perruque, Rubis-sur-l'ongle, Serpolet, Pyrame, Thisbe, Racan, Soumise et Gazette.

Cardinal-Richelieu-On-His-Deathbed-1642-Ph de Champaigne-Wi

. Vers Philippe de Champaigne, http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_de_Champaigne

. Photos Wikiedia

Commenter cet article