Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Mini-Cas Pub: Petit Bâteau + WAD = Anniversaire force 10

28 Octobre 2009, 18:22pm

Publié par Elisabeth Poulain

Quand Petit-Bateau se dévoile sur WAD: Traduction

Petit Bateau, c’est la célèbre petite culotte blanche d’antan, relookée pour être au top de la mode, assortie à son T’Shirt bien sûr. WAD est une revue qui paraît 4 fois par an en français et en anglais. Son nom WAD - We’ar different - vous indique son positionnement décalé, branché… C’est un magazine des modes et des cultures urbaines ouvert naturellement sur les formes nouvelles de publicité qui sont autant de fenêtres sur notre société. Cette matière publicitaire explique son prix de 5 EUR seulement. Le thème de ce numéro du X anniversaire, le chiffre 10.

 

Petit Bateau et couvertures

PB fait la couverture. Et attention, pas une couverture ordinaire. Déjà naturellement il y en a 4. On nomme celle que l’on voit, la une. C’est la couverture. A son verso, c’est la 2. A la fin du magazine, on trouve la 4 de couv et son verso est la 3. La 1 est fondamentale car elle donne le positionnement du journal et attire à elle seule l’attention des acheteurs-lecteurs. La 4 permet de vendre cher la publicité ;  2 et 3 sont aussi des pages à pub mais moins chères. Ici, vous avez bien la 1 et la 4. mais, et c’est là, où cela devient vraiment joli, la 1 et la 4 se déplient. Cela arrive parfois, pour la 1. Cela permet de gagner des pages de pub en plus, sur un papier plus lourd et donc plus cher. C’est beaucoup plus rare pour la 4.  


PB, ses couvs et ses pubs

Dans ce cas de ce WAD de juin-juillet 2009, la 1 est une pub PB. Son verso, la page 2, se déplie pour former une double page 3 et 4, toujours de pub. Mais pour une autre marque que PB.  La 4 se déplie et forme une double page avec la 5 avec la suite de la pub pour Petit Bateau : ça, c’est vraiment innovant. Pour bien marquer l’empreinte de PB sur ce dixième anniversaire, la dernière page du magazine est aussi dédiée à PB. Au total, WAD se termine par une couv 5 + 6 dépliée et l’intérieur forme une trilogie avec la dernière page intérieure du journal la 314 + la 7 + la 8 de couv toujours pour Petit Bateau.

 
Le déroulé
                                                                                          

                                                                  
Le devant en 1 (voir ci la photo ci-dessus)

En couv de ce n° spécial, voici l’avant avec ce
grand cercle blanc sur blanc, petite culotte blanche qui se détache avec des mains, des bras et des cuisses qui tiennent le grand cercle. 
 
                                                                    

L’arrière en 4 de couv.        

On voit trois personnes de chaque côté, ce sont eux dont on voit les mains, les bras et les cuisses mais cette fois-ci, on les voit de dos. La femme dont on a vu les jambes est au centre, le dos couché sur des coussins.

                                      L’arrière du décor en 5 de couv.                              

C’est le grand cercle blanc en bois, vu de dos, sans les acteurs.

La page 374 de fin et la 5 de couv

Cette fois-ci, on est au début de la mise en place de la pub et à la fin du magazine.


En page intérieure, un jeune homme à marinière rayée blanc et bleu (un des standards de la marque) minute le montage. Il tend le doigt vers la structure en bois. On ne sait pas pourquoi.

 


La page 374 et les pages  6 et 5 de la 4 de couv

Cette fois-ci on comprend pourquoi ce coach regarde sa montre. La 4 de couv dépliée, on voit enfin les acteurs derrière le décor. Ils sont en train de le monter et posent le dernier quart du cercle blanc vu du côté photo.Il faut aller vite.

 

Les porteurs de la marque

A feuilleter le journal à l’envers, comme si vous étiez au Japon, vous allez pouvoir remonter le temps avec, en portrait pleine page, les ambassadeurs de la marque Petit Bateau pour toujours : Evan 13 mois, Eddie 216 mois, Robert 888 mois, Chantal 241 mois , Lola 42 mois et Andrew 310 mois, soit 6 pages en plus.


L’équipe de com

Ils sont à 17 à avoir participé à la réalisation de cette pub, qui est une véritable  scénographie, sans compter le menuisier!

 
Les questions

01.   Que voyez-vous sur la une?

02.   Que voyez-vous sur la 4 ? 

03.   Caractérisez les lignes et les couleurs.

04.   Quel est l’intérêt de la 5 ?

05.   Celui de la page 374 ? Elle est comptée comme une page dans le magazine au même titre que les pubs mais avec une différence, c’est que pour les pubs, le journal n’indique pas le numéro de page.

06.   Comment a été fait le choix des acteurs des couv?

07.   Que portent-ils et à quel moment ?

08.   Qu’apportent les portraits ?

09.   Qui manque dans les portraits ?

10.   Quels sont les messages que vous retenez de cette pub ?

11.    Cette pub est-elle transposable telle quelle à l’international ou faut-il modifier des éléments? Si oui lesquels ?

12.   Quelle note sur 20 mettez-vous ? Dites pourquoi.  

 

Les éléments de réponse ( R )

Q01. Que voyez-vous sur la une?

R1. Une culotte blanche PB au centre d’un rond blanc sur fond blanc. Seuls se détachent des éléments humains : des jambes pour indiquer 10, des bras pour marquer le cadran à 12, 3, 6 et 9 heures et des mains pour les autres heures. Et WAD est écrit en blanc sur un fond très légèrement grisé.  

Q02.  Que voyez-vous sur la 4 ?

R2.  L’arrière du décor avec les acteurs dont on a aperçu qui les jambes, les bras ou les mains, soit 3 femmes et trois hommes. On voit la tête et les épaules de celle qui montre ses jambes en Une.  

 

Q03. Caractérisez les lignes et les couleurs.

       R3. Tout est rondeur douce et couleur dorée, avec des nuances pour montrer une certaine  diversité.

 
Q04. Quel est l’intérêt de la 5 ?

       R4. Il est double : instiller le mystère, car sinon, l’histoire serait finie et serait un peu 

       courte. La seconde raison est de montrer pour la Ière fois la marque PB imprimée au

       pochoir en blanc sur le bois naturel.

 

Q05. L’intérêt de la page 374 ?

Elle est comptée comme une page dans le magazine au même titre que les pubs mais avec une différence, c’est que pour les pubs, le journal n’indique pas le numéro de page.

      R5. Elle montre pour la Ière fois  les T’Shirts. On ne parle plus de petite culotte ou de boxer-short. Elle confirme le mystère. Pourquoi ce jeune homme regarde-t-il sa montre ? 

 
Q06. Qu’apporte la double couv intérieure 6 et 5, qui fait suite à la page 374 ?

       R6. Cette fois-ci, on fait connaissance de dos ou de profil avec ceux dont on connaissait  les bras, les cuisses…et on les voit revêtus de T-Shirts de couleur. C’est la Ière fois qu’elle apparaît clairement.  

Q07. Comment a été fait le choix des acteurs des couv?

       R7. Il sont jeunes, beaux, avec des corps de sportifs. D’ailleurs ce sont des modèles

        inscrits dans une agence de modèles sportifs.                                          

Q08. Qu’apportent les portraits ?

        R8. De la diversité dans cette perfection humaine, avec l’accent mis sur le T’Shirt et ses variantes. C’est l’accent mis sur la différence. La marque convient aussi bien aux

hommes qu’aux femmes, aux jeunes et moins jeunes…Et surtout PB ne veut pas être     connu  seulement pour ses ‘p’tites culottes’, un mot qu’on n’emploie plus guère.

 
Q09. Qui manque dans les portraits ?

       R9. Les parents des ados et la grand-mère.


Q10. Quels sont les messages que vous retenez de cette pub ?

       R10. On est bien dans son corps, avec de belles fesses rondes et musclées, de belles jambes, on est bien dans sa tête, on est tous différent, on appartient à une communauté…             


Q11. Cette pub est-elle transposable telle quelle à l’international ou faut-il modifier des éléments? Si oui lesquels ?

       R11. Globalement oui. Pour l’international, il conviendrait d’avoir parmi les acteurs et les portraits plus de diversité ethnique. Seuls deux sont présents ici sur les 8 acteurs et aucun dans les portraits. Cette faiblesse de la prise en compte de ce facteur ethnique est

d’ailleurs une caractéristique de la publicité faite en France. Au regard de ce qui se passe

dans le milieu de la pub, le ratio de 2/8 montre que ce facteur a bien été pris en compte,

mais un peu timidement quand même. Ils sont tous d'ailleurs très blancs. Il devrait y avoir au moins 1 Asiatique.
 
Q12. La note

       R12. Je trouve que c’est une franche réussite à cause de l’originalité du concept et de son déroulement. C’est beau et surprenant. Pour tenir compte du bémol de la R11, je donne 17 sur 20. C’est très bien. Je ne donne pas plus à cause des portraits, qui s’accrochent mal avec la scénographie à mon goût.


Pour suivre le chemin

. WAD  à découvrir sur WWW.WADMAG.COM

. Petit Bâteau à voir sur www.petit-bateau.com où vous trouverez les six portraits parmi ceux visibles à l’écran et qui forment une partie importante de la politique menée par l’entreprise pour créer des liens directs avec son public. Les personnes sélectionnées pour les portraits deviennent les ambassadeurs de la marque.                                                                                     

Commenter cet article