Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

N comme Nana > La Nana bottée d'Aigle

23 Avril 2010, 12:35pm

Publié par Elisabeth Poulain

Ca me fait rire à l’avance : un titre compliqué ET précis. J’adore. Une seconde Aigle, pub 2010de patience que je vous décrypte cette pub pour une paire de bottes de la marque Aigle. Pour bien montrer qu’il s’agit d’une femme, la nana porte une jupette mini et ses bottes sont roses. Enfin roses, on devine qu’elles sont roses parce qu’elles sont toutes couvertes de boue, une boue si envahissante qu’elle monte à mi-cuisse.

 

Vous pensez bien qu’il y a un énorme travail dessous. Essayez et vous verrez que ce n’est pas facile du tout, d’avoir de la belle boue brillante et fine, qui vous gaine la jambe jusqu’à mi-cuisse de façon uniforme. Et qu’en plus, cette belle boue arrive à tenir mais cette fois de façon subtile sur le caoutchouc de la botte, en laissant voir le rose. Ah, je défaille, tellement c’est subtil. Deux fois, le même adjectif subtil en deux lignes, pas bon. Tant pis, c’est trop beau.

 

L’annonceur qui a commandé cette publicité s’appelle Aigle. Un aigle stylisée s’inscrit au-dessus du nom de la marque. C’est un « maître caoutchoutier depuis 1853 ». Il « confectionne ses bottes à la main » et possède « un savoir-faire unique en France. » Il est aussi fabricant de vêtements d’extérieur. C’est important de savoir cela pour comprendre la finesse du concept. La botte est tellement adaptée à la femme qui la porte qu’elle fait corps avec elle au point qu’on lui a coupé la tête pour bien montrer l’important. L’important, c’est la botte, la jambe gainée d’une botte. Ce qui donne une jambe bottée, donc comme pour le Chat botté, une nana bottée au singulier et pas au pluriel même si elle a deux bottes.

 

En 2008, pour dynamiser la marque et dans l’optique Aigle, pub 2008de relancer les ventes sur Internet, l’entreprise a fait appel à l’agence BETC Euro RSCG, une nouvelle agence avec à sa tête Gideon Day.  Au mois d’octobre est parue la nouvelle campagne intitulée «  Aigle  Pour réintroduire l’homme dans la nature », avec une série de six visuels photographiés en Islande et en Nouvelle-Zélande.  Le visuel qui a servi à lancer la campagne a reçu le 23è Grand prix de la publicité presse magazine (voir ci-contre).

 

Pour suivre le chemin

. Publicité parue dans Truffault Magazine, n° 45, mi-février mi-avril 2010.

. Vous pouvez retrouver les publicités de la marque sur son site et commander en ligne

www.aigle.com

. Les six visuels de départ : les chauves-souris, le chimpanzé et la banquise, l’oiseau, la montagne et le gorille près de la rivière.

. En savoir plus sur la campagne, grâce à Marie-Andrée Jézéquel, la directrice de la communication d’Aigle et celle de l’agence Marielle Durandet :

. Marie-Andrée Jézéquel :  « Aigle vient de la terre, ayant d’abord fabriqué des bottes en caoutchouc et nous avons toujours communiqué sur la nature. De plus aujourd’hui, nous, urbains, ressentons un fort besoin pour l’homme de se reconnecter à la nature. Enfin, l’inversion entre l’homme et l’animal (qui est celui que l’on réintroduit habituellement) nous a séduits, car il nous permet de surprendre notre consommateur. »

. Marielle Durandet, la directrice de BETC Euro RSCG  : « Nous défendons l’idée qu’il faut parler aux gens en s’adressant à leur cerveau »

dans http://www.pressemagazine.com/23e-grand-prix/

. Pour avoir plus d’infos sur le Chat Botté, un conte de Charles Perrault (1628-1703), http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Ma%C3%AEtre_chat_ou_le_Chat_bott%C3%A9

 

. Comme vous commencez à le deviner, cette série montre des femmes telles que les voient ceux qui s'en inspirent, travaillent avec leur image ou s'en servent pour dire quelque chose. Celle-ci par exemple a des jambes qui ne sont plus à elle et pas  de tête non plus. On s'adresseeffectivement à leur cerveau reptilen.

Commenter cet article