Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

N comme Nana > Les 5 plus Belles Blondes du Monde du Vin

14 Août 2013, 17:01pm

Publié par Elisabeth Poulain

Elles sont françaises au moins pour trois d'entre elles , il faut le dire clairement et fort, d’abord parce que c’est « vrai » autant qu’une chose puisse être vraie en publicité. L’autre raison est plus solide, me semble-t-il. Ce sont des publicités françaises, en faveur de vin français, faites aussi pour 3 d'entre elles pour le marché français. D'eux d'entre elles ont dû être conçues pour le marché anglo-saxon et plus.

La Blonde. Elle a un statut tout à fait à part dans l’histoire d’abord et la publicité maintenant. La blondeur de ses cheveux associée à la finesse de sa peau blanche vont de pair avec la rareté du phénomène. La couleur naturellement pâle de ses cheveux et de sa carnation vient en effet d’un  gène récessif originaire des pays nordiques.

Symbole de la féminité pour certains, qui attribuent la naissance du monde à l’apparition d’Eve sur terre, la femme blonde peut aussi et surtout en publicité   porter les valeurs de Grâce Kelly, qui a su allier sa beauté naturelle  à la distinction aristocratique du fait de son appartenance à la haute société et au monde du cinéma. C’est plutôt dans cet esprit qu’ont été choisies les cinq égéries blondes du Monde du Vin, à savoir Médoc Bordeaux, Bordeaux, Bordeaux Modern Classics, Bordeaux L’Ecole du Vin  et l’inconnue du « Monde des Saveurs. »

Femme-du-vin-1- Marianne-Bordeaux-Médoc-2003     

. La première, vous la connaissez déjà, avec ses cheveux courts et son petit pull ras nus qui laisse voir des bras fins. C’est la plus célèbre. Marianne, Maître de Chai a été superbement photographiée par Jean-Marie Perrier pour l’agence Créhallet Pouget Poulssiegues. Elle incarne avec une grande justesse « tout un monde de finesse. »

Femme-du-vin-2-Oriane-B-Bordeaux-   

. La seconde s’appelle Oriane M. Cette propriétaire sans nom « constate la réussite de son assemblage », avec ses cheveux longs décoiffés et son regard qui hésite entre la caméra et le vin qu’elle tient dans son verre. Le photographe a capté l’éclat du sourire mais n’est pas JM Perrier qui veut. Elle représente « le  goût en héritage ». Elle est serait donc une fille de …, ce qui parait peu vraisemblable.

Femme-du-vin-La queue-de-cheval-Bordeaux-3-Modern-Classics-Decanter 

. La troisième a aussi les cheveux longs mais cette fois-ci, ils sont sagement retenus dans une queue de cheval lâche par une grosse barrette rouge signée du B de Bordeaux. Cette blonde se présente à nous dos nu. Elle n’a ni nom, ni vêtement ; elle est simplement vêtu de sa seule barrette. Elle illustre la campagne « Bordeaux Modern Classics » à l’intention des marchés anglo-saxons. Elle a été sélectionnée par Decanter en association avec le CIVB, pour figurer sur la page 1 de couverture d’un encart de Decanter. La photo fait partie d’un fonds d’images.

Femme-du-vin-4-Bordeaux-Ecole du Vin- 

. La quatrième est une blonde à cheveux courts, habillée d’une robe blanche doublée d’une gaze fine qui laisse deviner son sein gauche et voir son dos.  Elle a le regard franchement coquin, dirigée droit dans le regard d’un homme en costume blanc avec une chemise ouverte heureusement sans cravate. Le titre du visuel de ce supplément fait pour les marchés anglo-saxons ne manque pas d’interpeller « Be seduced par the Bordeaux Wine School », avec cette question « qui séduit qui ».  

Femme-du-vin-5-Tire-Bouchon-Elis 

. Arrive enfin la cinquième et dernière. Celle-là a les cheveux courts et les dents solides. Elle les a bien belles et bien blanches. Grâce à elles, elle croque les bouchons à pleines dents. C’est elle qui aura le dernier mot. Elle permet de répondre à la question « qui séduit qui? ». Visiblement c’est elle, qui appartient aux « saveurs de vin », avec ce slogan « plus loin dans le monde des saveurs ». C'est la plus joyeuse et la plus "punchy" du lot. C’est un visuel publicitaire pour un tire-bouchon électrique Elis, une production de Peugeot-Saveurs, paru dans Le Point Spécial Vins du 3 septembre 2009.        

Pour suivre le chemin

. Lire sur « le mythe de la femme blonde », un article qui cite Marilyn Monroë  http://www.psychologies.com/Beaute/Cheveux/Couleurs/Articles-et-Dossiers/La-blondeur-un-mythe-sans-cesse-recree

. Lire sur ce blog des billets sur les femmes vus par les publicitaires: N comme Nana > La Parisienne selon Kiraz & Co   , N de Nana > La Femme couchée dans l'herbe > Une image de détente et +   

. Une remarque concernant les visuels 3 et 4, Bordeaux-Modern Classics & Bordeaux Wine School » : ils n’ont pas été conçus pour le marché français qui interdit aux publicitaires d’associer directement l’image de la jolie jeune femme séductrice à la publicité pour le vin, ce qui n’est pas le cas au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis…    

 . Photos Elisabeth Poulain

Commenter cet article