Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

N comme Nana > Moi, Bernadette > Le Lapin souriant aux Lèvres rouges

15 Octobre 2013, 10:46am

Publié par Elisabeth Poulain

Moi, je suis Bernadette. Ca, j’en suis sûre. Quand on nous a demandé en atelier « peinture » à chacune, chacun de faire son auto-portrait, moi j’ai fait le lapin souriant aux lèvres rouges sur fond rouge. Et quand Martine, la prof a dit non – elle ne veut pas qu’on l’appelle comme ça - prof d'abord et arts plastiques aussi – un truc qu’elle nous explique à chaque fois, et que nous on ne pige pas, mais on la laisse faire, les profs, c’est bizarre parfois. Eux disent que c’est nous, nous en pensons pas moins. Bon, on ne va pas partir dans ces discussions sans fin.

Je suis là pour vous parler de mon lapin.Il est content de vivre, souriant jusqu’aux oreilles, au point qu’il a fallu que j’en fasse une autre, de quoi ?, mais d’oreille pardi. Du coup, le lapin a deux oreilles souriantes comme des pétales de tulipe qui penchent vers le bas et une oreille sérieuse, celle qu’on voit à gauche sur « mon œuvre » qu’ils disent, à l’atelier.

Bernadette, Auto-Portrait, le lapin souriant aux lèvres rouges

Et je vous dis que c’est à droite pour les oreilles souriantes pour que vous ne vous trompiez pas. Je ne suis jamais sûre parce que si c’est à droite comment est-ce qu’elle, l’oreille, peut-être à gauche ? Comme je ne veux pas me fâcher avec tous ces profs qui savent mieux que nous ce que nous pensons, disons et faisons, je les laisse dire et j’applique mon truc à moi. Mon TAM c’est que les oreilles souriantes sont à droite sur le papier quand j’y mets de la couleur et à gauche quand je touche la mienne avec la main gauche ou droite. Zut, je ne sais plus de trop…

Revenons à mon lapin avec du rouge. Il n’avance pas vite avec les mots. Pourtant avec le pinceau, j’ai peint à la vitesse d’une fusée ou presque. En fait, c’est pas vrai, j’ai eu du mal. Le démarrage a été un peu dur. Regardez le fond dessous ; il y a du bleu clair, du vert cuivre, du gris, du marron et beaucoup de blanc par-dessus parce que cela ne me plaisait pas. Pourtant la prof disait « mais Bernadette, avance, ne gâche pas la peinture, non, tu n’auras pas une nouvelle feuille de papier, pas la peine d’essayer de me faire les gros yeux ou ces yeux de chien triste, non, c’est non, non et non. »    

Alors j’ai boudé, mais vraiment. Tous les autres, les autres comme moi, ont dit à la prof « cette fois-ci Bernadette boude, oh c’est pas bon ça, pas bon du tout » et l’orage a commencé à gronder dehors, avec la pluie qui frappait les carreaux. Tout l’atelier s’est mis en arrêt  et moi, je disais « je veux du rouge, du rouge, du rouge, encore du rouge ». Et tout l’atelier a commencé à chanter avec moi « Ber-na-dette-elle-veut-du-rouge-pour-son-lapin-rouge…»

Finalement, je n’ai pas eu le temps de tout  refaire en rouge. Quelle tristesse ! J’ai commencé par mettre du rouge tout autour pour faire croire qu’il était rouge. Mais ça n’allait toujours pas, alors j’ai demandé à Annick, ma copine au Centre, ce que je pourrais bien faire pour le rendre joyeux, mon lapin. Elle ne savait pas. Il faut dire qu’elle n’a pas beaucoup d’imagination. Ses mains ne lui disent rien et ses yeux n’ont aucune « vision artistique », selon Martine. Par contre, elle a des lèvres, des lèvres qui parlent tout le temps, au point que la prof lui dit toujours « Annick tu es là pour dessiner et peindre, pas pour papoter, tes lèvres sont un vrai moulin à paroles ».

Bernadette, Auto-Portrait, le lapin souriant aux lèvres rouges 

Et ce jour là les lèvres d’Annick étaient d’un rouge magnifique justement comme celui que je voulais pour mon lapin. Et vous savez quoi, comme la prof n’a pas voulu me donner du rouge, c’est Annick qui m’a prêté son rouge à lèvres, juste un peu, qu’elle m’a dit. Moi, j’aurai bien voulu refaire le tour sur l’autre rouge. Mais elle n’a pas voulu. Bon, d’accord je lui ai dit. Mais j’ai eu un mal fou à lui redonner son tube…

Pour suivre le chemin

. Le dessin existe bien, Bernadette aussi et tout le reste est entièrement inventé.

. Il a été acquis à Rablay sur Layon au Village d’Artistes  http://fr.wikipedia.org/wiki/Rablay-sur-Layon#La_maison_de_la_D.C3.AEmeet http://www.rablaysurlayon.com/index.php?module=pagesetter&func=viewpub&tid=1&pid=10 

.Voir la série des "N comme Nana "et des "Rouges" sur ce blog

. Photo Elisabeth Poulain, à retrouver dans l'album-photos "Genre" et certainement pas dans "Bestiaire"! 

Commenter cet article