Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

P2 comme Paysage de Packaging > Le Reblochon de Savoie Verdannet

9 Juillet 2010, 19:32pm

Publié par Elisabeth Poulain

L’origine

Faut-il dans le titre préciser que le reblochon est forcément de Savoie ? Peut être pas en France, mais comme nous ne sommes pas tous fins connaisseurs des fromages français, je préfère le dire d’emblée de jeu. Ca fait un choc quand on voit son blog écrit en chinois, russe ou une autre langue bien lointaine de notre univers culturel français.

 

La langue du fromage

Aujourd’hui, nous parlons la langue du fromage, celle qui se sent et se goûte, tout autant qu’elle s’écrit, se lit, se dessine et se voit. C’est là où je veux en venir. Imaginez-vous, vous êtes étranger, vous ne connaissez rien ou très peu de la France, si ce n’est qu’on appelle parfois les Français « les fromages qui puent » et vous vous demandez bien pourquoi, un pays peut se vanter de ses fromages dans des conditions pareilles. En regardant bien cet emballage, vous allez apprendre beaucoup de choses sur ce paysage fromager alpestre.

 

La composition du packaging

Reblochon de Savoie, Verdannet, EmballageDevant vous, vous avez grand carré de papier fin, blanc, assez solide pour tenir et protéger le fromage. Au centre, un cercle noir qui constitue le cadre qui va recouvrir le dessus du fromage. La partie noire recouvre les côtés du fromage. La couleur fait ressortir le paysage qui constitue l’attrait majeur de ce packaging très sophistiqué et chargé. Il y en a des choses à voir dessus.  

Le paysage proprement dit

Par devant, légèrement à gauche, le clocher d’ardoises de l’église  à trois niveaux, dont celui du milieu est ajouré. A ses pieds, les toits de tuiles rouges des maisons et des fermes dans les arbres. Plus loin dans une prairie arrondie, quatre vaches broutent l’herbe, deux par deux de chaque côté du clocher. En bas, dans l’arrondi inversé du dessin, des sapins en hauteur et plus bas prés des habitations des arbres feuillus entourant les bâtiments. Tout le reste, approximativement 60% est consacré aux montagnes blanches-bleutées et au ciel qui les prolonge.  

Les mentions

Elles se situent en partie supérieure blanche légèrement grisée du cercle. Il y a beaucoup de choses à lire. En partant du centre du dessin, la signature Verdannet attire l’œil, avec son grand V qui s’échappe du sommet du clocher et sa fausse écriture manuscrite, à la façon d’une signature un tantinet ampoulée.

 

Au-dessus, figurent plusieurs éléments  importants, Reblochon de Savoie, Verdannet, Emballagetous en vert, couleur de l’herbe tendre, dans des typographies différenciées :

. en grandes majuscules, l’appellation du fromage d’abord : Reblochon de Savoie

. en majuscules, plus hautes et plus fines : Fermier

. en caractères plus petit, sans majuscules, légèrement penchés ‘façon manuscrites légères’ : au lait cru.  

L’apport des mentions en noir

Celles-ci sont relativement peu nombreuses sur le dessus, pour laisser parler le paysage. On découvre en haut, sous la mention du nom du fromage, en majuscules fines « Appellation d’origine contrôlée. A droite, au milieu du dessin, le poids ‘450g’.  

L’équilibre

A gauche, un macaron vert foncé, porte la mention de Reblochon fermier, avec en plus écrite en rond en blanc sur fond vert, l’explication ‘fabrication traditionnelle dans les fermes de Savoie », avec en plus une vache blanche. Les trois éléments ; ce macaron vert, la signature et le poids sont sur la même ligne.  

Le blason de la Savoie

Il figure en haut dans les places d’honneur, en plein centre, entre Reblochon de Savoie  et Fermier. La croix blanche sur fond rouge éclate sur le fond noir.  

L’encadrement

Cette croix oblige l’œil qui regarde l’emballage Reblochon de Savoie, Verdannet, Emballagemise à plat à repérer toutes les autres croix ; il y en a 3 autres sur le côté et quatre petites associées à Verdannet Fromager (une nouvelle précision, pour bien nous expliquer qui est Verdannet pour scander l’espace circulaire. Mais ce n’est pas tout. Au dessus-du N de Reblochon, situé au milieu, un autre macaron se détache en blanc sur le fond noir. Cette fois-ci, c’est l’appellation d’origine protégée  (européenne), qui est un logo officiel de l’Union européenne (UE), qui se sur-ajoute à la mention française de l’AOC mais sans logo). 

 

Il faut encore signaler deux figures, l’une est le logo vert avec la double flèche qui vise le recyclage (logo UE), à gauche de l’AOP, et le logo européen concernant l’entreprise qui effectue l’emballage FR 74-128-50 CE.  

Le double encadré circulaire

Ce double encadré sépare la partie figurative représentée par le paysage au-dessus des parois noires sur le côté. Près du paysage, une couronne de fleurs jaunes sur fond vert termine le dessin. Un peu plus loin, en retrait, court un texte très long :

 

Ingrédients : lait de vache cru et entier, sel, ferments lactiques, caséine, présure et colorants de croûte, rocou. Affiné par Verdannet Fromager . 165, Route des Bègues – 74250 Fillinges- Haute-Savoie . Marque déposée.  

Que reste-il encore ?

CIDIL, carte de France des fromagesIl  y a d’abord le nom du Cabinet qui a conçu le packaging :  Emballage Vuattoux, Thonon 04 50 71 00 06 ainsi qu’une nouvelle mention réglementaire obligatoire sur le papier dans un encadré positionné en bas à droite, verticalement:

« Papier, qualité pure pâte, fibres longues, sans traitement WS. Conforme aux normes de la C.E. concerant les matériaux pour contact alimentaire. Sa composition plastique rentre dans la liste des monomers. Homologuées par la directive du 26 février 1990 de la commisiion C.E.E. Corncernant les matériaux et articles en contact direct avec les aliments. Passe au congélateur, au micro-onde  et est recyclable ».

Le bilan

Le résultat est globalement réussi. On comprend bien que l’objectif de Verdannet est de montrer une nature préservée, hors d’atteinte de la dimension industrielle et de la distribution en grande surface. Comme très souvent aussi, on ne voit aucun habitant ni vie humaine, à l’exception des maisons, ni camion, ni route… La question de la surcharge se pose néanmoins. Un début de réponse  est que la vente de ce fromage se fait en grande surface, comme Leclerc ici.    

Pour suivre le chemin

. Filer en Haute-Savoie pour goûter le reblochon Au coeur de la France des 1000 fromagesdans son terroir d’origine, en buvant un vin de Savoie. Un site recommande en dernier choix de choisir aussi un vin de Loire, mais sans précision supplémentaire. Donc ce sera le Vin de Savoie, sans précision non plus. Dommage.

. Verdannet, qui met en avant son côté fermier, est une coopérative qualitative en charge de l’affinagen du conditionnement et de la distribution sous son nom.  

. En vente chez Leclerc, Carrefour, au prix Leclerc de 15,99 E/kg pour 484 grammes. Le fromage n’a pas duré longtemps. Il était très bon.

 

. Lire un superbe ouvrage de croquis, « Carnets de voyage, Au cœur de la France des 1 000 fromages », avec des dessins de Jean-Marc Navello, Editions Ouest-France, 2003, fait à la demande du CIDIL (centre d’information et de documentation de l’industrie laitière, je présume). Malheureusement, le reblochon est un peu zappé, mais c’est bon pour d’autres fromages !

Commenter cet article