Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Paysage de la bouteille de vin, le plan de la parcelle Madiran-Lourou

27 Novembre 2014, 17:18pm

Publié par Elisabeth Poulain

Traduction du titre, pour ouvrir la fenêtre. Il s’agit dans ce billet de vous parler des paysages sur lesquels s’ouvrent les bouteilles de vin, avec à chaque fois quelle chose d’intéressant, d’étonnant, de bizarre, de sympa, de drôle, de réussi… Tout ce qui peut aller à l’encontre de cette idée erronée sous-jacente qui court en filigrane qu’on a déjà tout fait en matière d’habillage de la bouteille. Il ne resterait plus rien à inventer, une idée fausse parmi tant d’autres. Je vais donc vous parler du grand pouvoir d’expression de l’étiquette, et de sa copine la contre-étiquette mais pas seulement…Il s’agit surtout de montrer ces paysages du vin qui expriment  une ambiance, un climat si j’osais, un je ne sais qui fait la différence... et leur pouvoir de portance, à l’instar du pouvoir de portance d’une voile tirant à elle seule un bateau à voile.  

Madiran-Lourou1

Le vin dans la bouteille de vin. Il s’agit d’un Madiran, du Domaine de Lourou à Madiran même, rattaché à la Cave de Crouseilles, depuis 1950 au pied des Pyrénées. Il a reçu la médaille d’argent au Concours de Bordeaux 2013 dont il porte fièrement le médaillon argenté en haut à droite collé sur l’étiquette. Cette médaille explique certainement sa présence un court moment dans les rayons des grandes surfaces de la Loire, le Madiran n’étant pas forcément un vin très connu des linéaires ligériens.

Madiran-Lourou2

Plus que la médaille, c’est clairement le plan de la parcelle « le Lourou » imprimé sur l’étiquette qui m’a attiré, comme si la main voulait vraiment voir la parcelle, avec sa localisation, sa superficie de 11,854 hectares d’un seul tenant, la nature de son terroir de galets roulés / argile à gravettes  et l’exposition sud-sud-ouest. Une rose des vents est placée en bas à droite juste au-dessus de MADIRAN écrit en caractères d’imprimerie rouge.

Rouge cette rose des vents, rouge comme la teinte des caractères d’imprimerie de Madiran, rouge comme l’est la couleur de la parcelle qui tranche avec force et sans écraser une étiquette de couleur jaune ivoire, tout le reste étant en imprimé en brun acajou foncé. Rouge aussi, vous l’avez deviné,  est ce vin puissant et charpenté, un rouge profond, fort et en même temps avec un peu de rondeur souple qui fond dans la bouche, sans que sa puissance soit un obstacle à des amateurs plus habitués à des vins plus soyeux du Val de Loire.

Madiran-Tannat feuille grappe, pancrat wikipedia   

L’étonnant pour moi est la rareté de la cartographie de la parcelle sur l’étiquette, alors même que l’accent mis sur le terroir, un combat cher à René Renou, a quasiment disparu des écrans. Disons plus finement qu’on ne prononce plus guère ce terme de terroir, de la même façon qu’on n’oppose plus vraiment les bios aux autres qui n’ont pas d’étiquettes. La parcelle pourrait dans ces conditions être une unité, non seulement de la conduite de la vigne et  de la vinification  mais  aussi un formidable moyen de dire le vin sur la bouteille, en associant à l’œil une appellation, une parcelle, une exposition… et sa profonde singularité. Sans exagérer aucunement, j'irai jusqu'à dire que la forme de la parcelle, sa présence au plus près du vin derrière la paroi de verre... vont jusqu'à renforcer la  singularité de ce vin.     

Un jeu visuel d’autant plus fécond que l’étiquette est assortie de la contre-étiquette son verso. Celle-ci porte toutes les informations légales obligatoires et complémentaires de nature à satisfaire l’amateur de vin. Citons la parcelle à flanc de coteau, le petit ruisseau - le Lourou - qui coule en bas, les coordonnées GPS de la parcelle… Puis la dénomination du cépage, le Tannat qui veut bien dire ce qu’il veut dire. Pour diminuer cette force, il est conseillé d’ouvrir la bouteille quelques heures avant. Ou de l’arrondir avant par un passage en cuve boisée le temps qu’il s’arrondisse…    

           

Pour suivre le chemin

. Domaine du Lourou à Madiran, Gite de France également, Robert Dutour, 05 62 31 93 25

. Pour La Cave de Crouseilles, voir http://www.crouseilles.com/s%C3%A9journez-chez-les-vignerons/

. Consulter http://fr.wikipedia.org/wiki/Madiran_(AOC) pour avoir une vue d’ensemble

. Ainsi que http://www.madiran-story.fr/fr/nos-vignerons-en-portrait

. Voir aussi le portail de l’Institut français de la Vigne et du Vin pour découvrir la gestion à la parcelle sur http://www.vignevin.com/index.php?id=2668

. Pour le Tannat, voir http://vin.de.madiran.free.fr/TANNAT.htm, avec des photos sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Tannat 

. Photos de la bouteille Elisabeth Poulain, Pancast sur wikipedia pour la photo d’une grappe de Tannat, avec mes remerciements.

Commenter cet article