Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Paysages de l'Oise > On the Road > Lignes & Couleurs au bord du chemin

22 Janvier 2014, 16:42pm

Publié par Elisabeth Poulain

Les photos. Elles ont été prises dans l’Oise, ce grand département de forme rectangulaire situé au nord de Paris, sur le chemin qui se poursuit jusqu’à la frontière belge en traversant les deux départements plus au nord que sont la Somme et le Pas de Calais. L’Oise forme la partie sud de la région Picardie.

oise-champs-de-lin-avec-sillon

Les routes qui mènent à Beauvais, la capitale au centre du département, en venant de la Seine. Elles offrent deux particularités notables. Elles avancent sans faillir en ligne droite, de ville en ville, en s’accordant seulement quelques  tournants pour franchir les vallons. Leur seconde particularité porte sur  leur étroitesse et la présence de fossés drainants, qui rend impossible la possibilité de se garer sur le bas-côté pour prendre des photos.  Il faut donc guetter ces petits chemins de terre transversaux à la route qui sont empruntés par les gros engins agricoles.

oise-champs-fleur-de-lin

C’était au début de l’été au milieu des très grandes parcelles sans clôture et sans arbres au bord de la route qui marque ces paysages du plateau au sud-ouest de Beauvais en direction de la Seine. A cette époque, c’est le vert qui domine absolument, avec souvent des arbres en ligne de crête. Verte est l'herbe du bord de la route, verts les champs de betteraves, vertes les prairies quand on en voit à l’approche des fermes…quand soudain en haut d’une colline douce, le paysage change.  

oise-champs-coquelicots-&-fleurs

Les fleurs de lin. Ce sont elles qui donnent cette teinte d’un bleu incomparable dans ces longues parcelles qui attirent l’œil tant la couleur est admirable. Elles retiennent l’attention au point de donner envie de voir les fleurs de plus près. Les graines ont été plantées en ligne de sorte que le regard file vers la fin de la parcelle sans possibilité d’en voir le bout. C’est l’immensité qui frappe alors. Ce sont pour elles que nous nous sommes arrêtées.  

oise-champs-coquelicots-arbres

Les coquelicots. Ses fleurs sont inséparables de l’image que l’on a de la campagne l'été. Leur retour dans les champs et plus rarement le long des routes  atteste de meilleures méthodes culturales, plus respectueuses de l’environnement. Exactement situées de l’autre côté du chemin de terre, à quelques mètres du lin, elles apportent un complément de couleurs d’autant plus intéressant que des petites fleurs blanches renforcent la palette chromatique.

oise-champs-coquelicots-avec-arbre

Les arbres dans le fond du paysage. Sans eux, il manquerait vraiment quelque chose. Leur hauteur, leur forme et la densité de leur vert apportent non seulement l’équilibre mais l’assurance que cette terre si riche est aussi faite pour laisser témoigner de grands arbres. Ces photos faites, il est temps de reprendre la route…    

 

Pour suivre le chemin

. Consulter « L’Atlas des Paysages de l’Oise, de la Direction régionale de l’Environnement de Picardie  et de la Direction départementale de l’Equipement de l’Oise, par Alain De Meyère et France Poulain, aux Editions de la Direction départementale des Territoires de l’Oise.  

. Consulter  aussi « Le millefeuille de l’Oise ou comment utiliser la cartographie interactive pour mieux comprendre un territoire » qui est un régal pour les yeux en plus de son contenu. Les cartes présentées forment de véritables tableaux.

. Photos Elisabeth Poulain.  

Commenter cet article