En quelques mots...

Elisabeth Poulain
Elisabeth Poulain est docteur en droit et a longtemps exercé dans l'enseignement supérieur et la recherche sur les questions de commerce, de marketing et d'enjeux internationaux. Auteur de nombreux ouvrages, elle choisit de porter un regard analytique sur le système qui nous environne, en montrant les liens de connexion qui le sous-tendent.

Présentation

Archives

Recommander

Lundi 7 juin 2010 1 07 /06 /Juin /2010 16:18

Quartier Gare, Fouilles Inrap/MithraOui, je sais, encore un titre bizarre. C’est volontaire ; j’aime les télescopages  de mots, de temps et de territoires. Rapprocher des époques de temps, comme dans un patchwork de couleurs et de matières, sur un territoire exigu en apparence et profond de différences, est pour moi un vrai régal. J’étais donc là, ce samedi matin à Angers, près de la Maine, rive gauche, en hauteur, entre le château et la gare.  Que d’indications, je vous donne là pour ce jeu de pistes! Une expérience ludique magnifique.

 

La piste, le temps et la terre.

. La piste, il s’agit de traquer Mithra et son mithraeum à Angers. Yes, Sir. Je sais que ça interpelle et demande une traduction. Un peu de patience que diable ! Je vous donne d’autres indices avant.

. Le temps s’entend de trois façons. C’est aussi bien l’heure à laquelle j’ai visité le site, que le moment où la découverte a été faite et le temps que l’installation humaine a duré et que le site a été fouillé. Que de trésors  d’informations vous avez là.

. La terre désigne le territoire ; il s’agit d’une parcelle de 10 000m2 dont 5 000 portent des traces significatives d’occupation humaine en termes archéologiques. Elle est située en plein centre d’Angers, mais non pas dans la Cité historique, mais de l’autre côté du boulevard du Général de Gaule, qui est perpendiculaire à la Maine, la plus petite rivière de France (11km de long).   

Mithra, le héros du jour

Quartier Gare, Fouilles Inrap/Mithra, TempleOn le connaît peu ou pas du tout, comme moi avant la visite du site. C’est la première fois qu’est découvert aussi loin dans l’Ouest un site comportant notamment un mithraeum, le temple dédié à Mithra, un îlot d’habitat comportant trois demeures, des galeries, une cave, deux voies  qui se croisent en perpendiculaire, des céramiques de la période de l’Oise, tablettes et divers objets, datant du Ier au IV siècle et plus tardivement de l’époque médiévale.

On sait que le site a attiré des gens venus de loin. Son rayonnement était certain. 

 

Les visites

Des visites étaient organisées à l’intention des Angevins et des touristes ce week-end avec un départ toutes les 15 minutes. Comme il ne pouvait y avoir plus de trois groupes en même temps, l’attente a été un peu plus longue tant les visiteurs avaient de questions à poser à leur guide et le sentiment de voir quelque chose d’unique. Il faisait une chaleur d’enfer (29° à l’ombre à 11h du matin). Le sol d’argile réverbérait la chaleur. Et pourtant, on était tous contents tant il y avait dans l’air, un air presque palpable de mystère. Et c’est vrai qu’il y a mystère.  

Ce mystérieux quartier antique

Quartier Gare, Fouilles Inrap/Mithra, en bas à gaucheIl devait être plus grand. Les constructions des maisons bordant la parcelle et de la Clinique Saint-Louis (1881-2006) interdisent de savoir quelle surface exacte était concernée.   C’est d’autant plus difficile à estimer que ces installations de peuplement et de culte se sont faites du Ier au IVè siècle parfois aussi sur d’autres peuplements. Comme le Château d’Angers, proche, a été édifié sur des occupations datant de 40-30 ans av JC. On voit que la ville est la résultante d’une stratification perpétuelle, chaque couche représentant une époque longue ou courte, comme c’est le cas ici, sans qu’il y ait encore possibilité de savoir pourquoi et comment sont nés et mort ce culte pour certains et ce réseau d’initiés pour d’autres.

 

Des canalisations d’eau approvisionnaient l’emplacement par le haut du terrain en dénivellation, sans qu’on puisse dire d’où elle venait et comment. Il n’y avait pas de puits, ni liens avec La Maine pourtant proche. On a retrouvé par contre de nombreux os de poulet, à la base de l’alimentation des occupants du lieu.   

 

Le mithraeum

Quartier Gare, Fouilles Inrap/Mithra, deux InrapC’est un bâtiment carré de petite taille, aveugle, dans lequel il y avait des bancs ; aux murs, on pouvait accrocher des torches et des lampes à huile, avec une vasque sur le côté droit, en partant du centre du terrain. On y a retrouvé des plaques d’inscription funéraire avec des caractères grecs. On y pratiquait des immolations de taureaux, symbole du mal. Le sang jouait un grand rôle dans la fertilisation de la terre. Selon, Maxime Mortreau, céramonologue à l’Inrap, ce site « constitue une découverte majeure pour la ville (d’Angers) ».  

La destruction, objet de la renaissance dans le cycle du temps

C’est ce qui m’a fasciné au cours de la visite, l’étendue de ce qu'on ignore et le hasard qui a fait qu’une opération de densification de la ville-centre va se dérouler à cet endroit. A cet emplacement ont vécus des gens d’un autre âge, à une époque drôlement symbolique, le tout début du premier millénaire selon notre datation qui donne l’impression que l’humanité est née avec Jésus-Christ. Quatre siècles est un temps extrêmement court pour unQuartier Gare, Fouilles Inrap/Mithra, decouvertee ville. Ce temps court l’est encore plus  si on se rapporte au calendrier de la découverte  qui a été faite lors de la destruction de la Clinique Saint-Louis par le Groupe Eiffage propriétaire du site aux fins de construction d’un grand ensemble immobilier à haute densité, sans voiture à l’intérieur et aux toitures végétalisées.  Le must en matière de développement durable en 2010.  

Le rôle de l’Inrap

Comme la loi en fait l’obligation, la découverte de vestiges archéologiques par les entreprises du bâtiment ou des travaux publics doit être signalé à l’autorité compétente, l’Inrap, afin que celle-ci puisse établir un diagnostic. Ce qui fut fait en 2007. Les fouilles de 8 mois vont se terminer bientôt, fin août 2010. 25 archéologues travaillent sur le site. Ce sont eux qui nous ont accueilli, reconnaissables à leur gilet rouge marqué au dos « INRAP ». Il leur aurait bien fallu une casquette assortie.  

Le sort des fouilles

Le mithraeum ne sera ni conservé ni remonté autre part. Quant aux objets répertoriés et considérés comme suffisamment importants, ils seront partagés entre le propriétaire du site et l’aménageur qui a découvert le « trésor » en terme juridique. Ce dernier est ce qu’on appelle l’inventeur, qui est la Société Eiffage. Il partage avec le propriétaire les objets découverts par moitié. Il peut alors en faire ce qu’il veut. S’il advenait qu’il en était fait don à une collectivité publique, celle-ci serait alors tenu de conserver les objets donnés.  

Le site de l’ancienne clinique Saint-Louis

J’Quartier Gare, Fouilles Inrap/Mithra, bac à enfantsai bien regardé dans les noms de saints qui désignent des rues à Angers. Il n’y en a pas au nom de Saint-Louis. Et pourtant la palette est large. Par contre il reste un bel arbre que les travaux d’arasement pour dégager les bâtiments ont épargné. Il se situe à droite en entrant par le haut.  Sous son ombrage, l’Inrap a monté pour ces deux jours de visites deux bacs à sable d’un nouveau type à l’intention des enfants. En utilisant petite pelle et pinceau, ces inventeurs enfantins peuvent mettre à jour des « trésors ».  

L’arbre de Saint-Louis

J’ai l’espace d’un instant rebaptisé l’arbre du nom de Louis IX ou l’arbre aux enfants en hommage à Saint-Louis qui n’a pas Quartier Gare, Fouilles Inrap/Mithra, l'arbre aux enfantsété évoqué pourtant. Roi de France, il a régné de 1226 à 1270. Il est né à Poissy en 1214 et est mort à Tunis en 1270. Il était le frère de Charles Ier de Sicile (1227-1285), comte d’Anjou qui fonda la seconde dynastie capétienne. Excusez du peu. Et il n’a même pas le droit à un nom de rue ! Rassurez-vous, il aura au moins un square à son nom: c'est en effet le nom de cette opération d'envergure: Square Saint-Louis!  

 

Et dans 2 000 ans, des visiteurs s'interrogeront gravement lors de visites-découvertes sur ce grand roi de France dont on ne retrouve nulle trace autre que des objets datant de l'an 1000 et plus. 

Poursuivre la piste

. Allez poursuivre la quête sur Wikipedia et retrouver en particulier Mithra http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Fresque_Mithraeum_Marino.jpg où vous Quartier Gare, Fouilles Inrap/Mithra, la tente d'accueilapprenez qu’on a découvert aussi un lieu de culte dédié à Mithra à Bordeaux. Tiens donc ! Et aussi à Strasbourg, Biesheim (l’Alsace est présente deux fois dans le palmarès) et Septeuil…

 

. Lisez la note bibliographique de Juliette Papadopoulos de 8 pages sur

www.notesdevoyage.com/.../Archeologie%20de%20la%20Gaule%20romaine%20

. Inrap, Institut national de recherches archéologiques préventives, Grand Ouest ; 37 rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné cedex, 02 23 36 00 40, www.inra.fr

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_IX_de_France

http://fr.wikipedia.org/wiki/Seconde_dynastie_angevine

 

. Voir le site d'Eiffage pour avoir des infos sur le "Square Saint-Louis" sur wwww.eiffage-immobilier.fr 

. Photos EP, 1 le site vu du haut, 2, le mithreum, 3 une stratification, 4 Maxime Mortreau et "notre"guide, 5 tête de Mithra découverte ici, 6 le bac à fouilles, 7 l'arbre de saint-louis et 8 la tente mixte d'accueil Inrap-Eiffage

Par Elisabeth Poulain - Publié dans : Interculturel
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Recherche

Images Aléatoires

  • Faye d'Anjou, Eddy Oosterlinck, Domaine de Juchepie
  • Edouard Pisani-Ferry 2009.01.04-SDVL3-085.JPG
  • Eure, Eglise, Cimetière,, Tombes végétalisées
  • Marseille, La Cité radieuse, Le Corbusier, les pilotis
  • Poses, Seine, Péniches, Ile
  • Murs interieurs-Koloon-Hong-Kong-LaBoiteVerte
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés