Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Style de Pub > Mains et Regard de l'Homme > Buveur de Bière

21 Octobre 2013, 16:50pm

Publié par Elisabeth Poulain

Le titre. Il s’agit dans ce billet d’analyser les choix des créateurs publicitaires dans leur stratégie de mise en valeur de la bière qui fait l’objet de la publicité, à partir de trois critères seulement, les mains et la position des yeux. Seuls les hommes sont visés par mon analyse qui n’a rien d’exhaustive. C’est un choix volontaire. Il n’y a pas de féminin à « buveur », même s’il y a bien des femmes qui apprécient la bière et/ou qui sont choisies  pour vanter des marques de bière pour hommes. Je ne vous parlerai pas non plus des nombreux animaux qui se dévouent pour promouvoir cette noble boisson qui est née en 6000 avant Jésus-Christ en Mésopotamie.

Les  mains s’écrivent au pluriel même si parfois on n’en voit qu’une seule et encore  ne perçoit-on parfois que les quatre doigts de celle qui a été choisie. Ne chipotons pas, il est très rare de ne pas voir de mains mais pas impossible, comme on va le voir. Voici une sélection qui présente quelques réponses différenciées  à la question stratégique du choix du positionnement de la marque « Que présentez-vous, la bouteille, le verre, l’homme et quel style d’homme, sa main, son regard… ? Quelle hiérarchie faites-vous entre tous ces éléments? »

 Bière Adelshoffen

. La bière Adelshoffen. C’est une belle plaque émaillée (32,5 x 49,3cm) qui présente un buveur de bière souriant, qui a la pêche, qui vous regarde droit dans les yeux, dans un style très « Congés payés sympa", avec sa casquette à rayures jaune et rouge, sa chemise blanche et sa ceinture haute de travailleur de force. Il tient la bouteille ouverte à la main droite et fait le signe de la bonne visée avec son index reposant sur son pouce de la main gauche. Une très efficace composition en V inversée structure la composition sur le fond jaune éclatant de l’été en lien avec le bleu du fond  de la marque. On le surprend au moment où il s’apprête à goûter sa bière.

Bière Champigneulles-César au Lion   

. Bière Champigneulles nous emmène dans un autre monde, à Rome, au temps des gladiateurs. Disons-le tout net, cette plaque émaillée de grandes dimensions (95 sur 145 cm) possède un nom prestigieux; elle est dite du « César au Lion ». Le fauve est situé sur la droite du César, qui a posé sa main droite au sommet de la tête du lion, tandis que la gauche dans un geste de pleine amplitude vers le ciel lève un verre, qui (me semble) vide. L’air furieux du lion, la couleur fauve ou feu de son pelage  d’un côté, la blancheur de la peau du héros m’interpellent ; quant au verre vide, il me trouble. Est-ce l’effet bière qui s’exerce déjà ? La puissance de la composition est pourtant indéniable. Le guerrier porte son regard au loin vers l’horizon, la bouche grande ouverte. C’est la seule fois où on voit un buveur de bière pieds nus, mais cette remarque est complètement hors sujet !       

Bière Gangloff-Jean d'Ylen-Besançon

. Gangloff joue d’un minimalisme stylisé. Cette plaque de 45 x 64 cm offre une très belle composition graphique et une sélection chromatique époustouflante. En l’absence de date, c’est son caractère très contemporain qui frappe l’œil de celui qui regarde. Son créateur Jean d’Ylen (1887-1938), un affichiste originaire de Besançon, a réalisé plusieurs affiches pour des marques locales de bière en 1924, 1925 et 1926. On peut donc supposer que l’affiche date de cette décade ou de la suivante. Tout est réussi, la couleur, la composition avec ce verre haut plein décalé vers la droite en position haute. C’est le plateau rouge qui occupe l’espace central, avec une utilisation d’une grande finesse de l’ombre qui structure la composition en biais. On sait où se trouve le soleil, en haut, à droite. Le tout est comme saisi sur un fond gris qui permet de faire ressortir le blanc terni de la marque Gangloff. Ici, il n’y pas de main pour distraire l’attention et l’oeil est celui de qui admire la composition.     

Bière Gruber Strasbourg   

. Gruber en comparaison est un apaisement pour l’œil de celui qui regarde. On est projeté clairement et directement dans le verre prêt à boire, sans intermédiaire autre  que la main droite tenant le verre par en bas pour réchauffer au minimum la bière fraîche. On voit la buée sur le verre. La couleur bleu moyen du fond fait ressortir l’or de la bière et le blanc de la mousse, les cinq doigts de la main droite et le renforcement de l’ombre de l’ensemble pour  renforcer l’impact de l’ensemble verre + main + gruber. Strasbourg est indiqué à la place de « Bière » qu’on se serait attendu à voir.  Mais c’était tellement rendu évident par le dessin que l’origine par la ville apportait une légitimité supplémentaire, surtout utile pour contrer la concurrence. S’il y a un regard ici, c’est celui du futur buveur de bière qui est alléché par ce visuel publicitaire.

Bière du Lion

. La bière du Lion. C’est une affiche de 60 sur 80 cm datant de 1905. Imaginez que vous l’ayez dans votre cuisine devant les yeux. Elle fait un effet "bœuf" ! Elle est surtout connue pour son (monstrueux) « personnage au canotier » d’Eugène Ogé (1861-1936). Oublions les grimaces du bonhomme et regardons ses mains. Elles tiennent fermement une grosse chope portant l’inscription « BIERE DU LION » aux armes du lion. La main gauche saisit fermement l’anse et la droite conforte la prise en évitant soigneusement la mousse qui déborde. Quant au regard, disons-le clairement, il bigle : l’œil gauche se focalise sur le centre de la mousse et le droit se hausse de plaisir anticipé, en soulevant très haut le sourcil. A voir sa côte élevée, l’ensemble est apprécié par les collectionneurs d’art publicitaire.   

Bières (Les) Maxéville-Le Gaulois   

. Les Bières Maxéville ou « Le Gaulois a la Chope ». Cette plaque de 48cm sur 88 est étonnante. Elle joue du contraste entre la sobriété des couleurs avec un tracé bleu pour le guerrier au casque ailé qui a une certaine ressemblance avec celui des « gauloises » (les cigarettes), l’ovale du médaillon sur fond noir et l’écriture italique un peu vieillotte de la marque au pluriel. Du Gaulois, on ne voit que son bras droit qui tient la chope de sa main glissée dans l’anse. L’homme  à la belle chevelure blonde qui file au vent, tout comme se longues moustaches, m’étonne un peu : il nous regarde en nous faisant quasiment de l’œil.  

  Bière Velten 

. Bière Velten présente un buveur de bière occupant une place stratégique, il est directement assis sur un tonneau, pour raccourcir au maximum le chemin du fût au gosier. Il est particulièrement content. C’est "un jovial" qui est saisi juste avant de commencer sa dégustation de sa main droite. Le verre dorée et blanc illumine quasiment la cave, en commençant par le visage du jeune homme aux joues bien rondes. La main gauche donne l’appui du corps. L’encadrement en rouge met l’accent sur la jouissance annoncée du plaisir.

Bière La Perle

Hors sélection, tout en répondant aux critères du regard et de la main, voici le dernier exemple que j’ai choisi pour ce billet. Cette fois-ci, il ne s’agit pas vraiment d’un homme ; c’est un adolescent, un futur buveur de bière, qui s’apprête à commettre un acte interdit, si ce n’est déjà fait. On le surprend se haussant à la table grâce à ses mains qui s’y agrippent ; il lèche de sa langue la mousse qui coule de la bouteille au bouchon de porcelaine. C’est l’attrait de l’interdit, un ressort toujours intéressant de la publicité.           

Pour suivre le chemin

. Cette sélection a été faite à partir de plusieurs catalogues Salorges Enchères.  

. Pour de plus amples informations, consulter « Salorges Enchères, Nantes - La Baule, qui organisent des ventes samedi 26 et dimanche 27 octobre 2013, 8 bis rue Chaptal, 44100 Nantes, 02 40 69 91 10, sarlkac@wanadoo.fr, avec des photographies nombreuses sur www.interencheres.com/44001 »

. Photos Elisabeth Poulain

. Sur le thème de la main, voir sur ce blog Style de Pub > La Main de l'Homme > Ce qui se boit, se goûte, se pétrit   Champagne G. H. Mumm > Les gestes pour le savourer > L'Homme Mumm

Commenter cet article

Rockmyblog 31/10/2013 07:33


Merci pour cet article. Les hommes sont choisis principalement grâce à leurs gestes très tendance. Les gestes de ces mains indiquent parfois de nombreuses choses et de plusieurs significations.
Les styles de l'homme!!

Elisabeth Poulain 31/10/2013 18:45



Je pense que ce n'est que le début d'une tendance profonde: montrer par la main la richesse de la singularité et de la maîtrise du geste...