En quelques mots...

Elisabeth Poulain
Elisabeth Poulain est docteur en droit et a longtemps exercé dans l'enseignement supérieur et la recherche sur les questions de commerce, de marketing et d'enjeux internationaux. Auteur de nombreux ouvrages, elle choisit de porter un regard analytique sur le système qui nous environne, en montrant les liens de connexion qui le sous-tendent.

Présentation

Archives

Recommander

Mercredi 25 novembre 2009 3 25 /11 /Nov /2009 18:47

Outre l’étiquette, la bouteille peut être habillée de nombreuses pièces qui n’ont souvent d’accessoires que le nom, puisque tous les éléments ont un sens propre dans le cadre d’un jeu collectif. A commencer par le plus important visuellement après l’étiquette, la capsule.

 

La capsule

Il est des capsules très particulières puisque contrairement aux autres capsules à qui elles ressemblent en tous points, elles ont pour fonction de constituer la pièce centrale de l’arrimage de tout le système d’information. Sur un bateau, elle serait le haut du mât auquel on suspend les voiles. Là c’est l’étiquette qui y est fixée.

 

- Le Muscadet Sèvre et Maine sur lie, One, de Louis Métaireau, Domaine du Grand Mouton,  possède un habillage trois pièces dont seule la tête -la capsule- est fixée. Y est suspendue une cravate à laquelle est collé le médaillon One. La bouteille est une bourguignonne granitée dont la douceur des courbes et la profondeur du satiné du verre dépoli s’efface devant l’or des mentions et le blanc One de Louis Métaireau.

 

De nouvelles matériels permettent maintenant d’automatiser ce qui se fait encore à la main dans le cas précédent. Des vins vendus en grande distribution possèdent des   languettes portant des recettes de cuisine.

 

917. C’est le procédé utilisé pour Tasteworld et Tastemets (avec huit cépages Merlot, Chardonnay, Cabernet rosé…) de Ackerman Rémy-Pannier avec une languette qui se fixe à la collerette. Avantage, celle-ci est détachable ou non selon l’envie de l’amateur. Au menu, lottes au poivre pour le chardonnay et salade de poires au roquefort avec un Coteaux du Layon. 

 

Les capsules de surbouchage

Jusqu’en 1993, les capsules dites de surbouchage étaient en plomb pour les vins de qualité. C’est l’étain qui l’a remplacé, avec des alliages de plus en plus techniques et moins couteuses. Le plastique, là aussi, a trouvé sa place. La capsule a pour objectif de finir l’habillage en cachant non pas tant le bouchon que la partie située à l’intérieur de la bouteille entre le fond du bouchon et le niveau du vin. La question de la couleur de la capsule peut être traitée simplement et rapidement par le vigneron en choisissant une couleur passe-partout comme l’ivoire ou le noir, quelle que soit la couleur du vin ou bien assorties à la couleur de l’étiquette ou à celle du vin. Il vaut mieux partir de la couleur de la capsule pour arriver à trouver le juste ton en papier que l’inverse parce que le choix est plus vaste en papier.

 

- Pascale de Bonnaventure sélectionne l’étain pour les cuvées les plus qualitatives et du complexe épais pour l’entrée de gamme. Les capsules sont rouge bordeaux sombre pour le Chinon Château de Coulaines, Clos de Turpenay et La Diablesse, avec un rouge plus vif teinté spécialement à sa demande pour Les Pigasses.

 

- Françoise Gourdon du Château Tour Grise de plus en plus de la capsule l’élément de finition d’un habillage très pensé : type de bouteille, forme de l’étiquette basse et longue, positionnement bas sur la partie la plus ventrue et capsule ‘lézard moucheté’ aux couleurs de l’étiquette.

 

De plus en plus une autre solution consiste à choisir une couleur métal pour les accords de couleur : l’or une valeur sûre, le cuivre, l’aluminium à l’amplitude de choix très large, brillant, mat, assourdi aussi mais avec un aspect plus contemporain. Et toujours le noir parce qu’il gomme toute transition entre la couleur foncée du verre et la capsule. Résultat, l’œil prolonge la silhouette de la bouteille vers le haut.

 

Outre la couleur, il est possible de personnaliser la capsule avec des marques de reconnaissance comme un emblème graphique, un écu, le nom du vigneron, des adjectifs caractérisant le vin… On y trouve de plus en plus de mentions. Cet espace devient un media à part entière au point qu’à l’étranger, certains ont pu y porter toutes les informations nécessaires à la vente. En France, le consommateur doit pouvoir lire l’information sans avoir à tourner la bouteille. 


- Le Chardonnet, La Légende, de la Cave du Haut-Poitou est paré d’une capsule en PVC thermoformé avec deux bagues d’un vert plus clair avec de l’or à chaud pour mettre en valeur le nom de la cuvée La Légende.


La coiffe, le muselet

Elle  prend une importance encore plus grande pour la bouteille de vin à bulles. Elle sert tout autant à décorer qu’à remplir la fonction de finition du haut de la bouteille. Elle va de pair avec le muselet ainsi qu’au collier de finition qui marque la jonction entre le bas de la capsule et le verre.  Le muselet représente la plus petite surface légèrement bombée de toutes les pièces de l’habillage de la bouteille. Elle fait pourtant, ou à cause de cela, l’objet de beaucoup d’inventivité de la part des maisons de vins à bulles qui s’adressent à des artistes en vue de constituer des collections tout à fait étonnantes pour des passionnés en France et à l’étranger.

 



918. 919 Bouvet-Ladubay  en fait un élément important de sa stratégie de communication, en offrant à des artistes représentatifs de notre époque le plaisir d’exprimer leur créativité sur de tels médias sur des Bouvets Trésor ou Saphir. Josep Grau Garrigua est l’un deux. Pour l’an 2000 l’artiste catalan a peint quatre muselets avec des têtes d’homme. Le Bouvet Saphir Brut Vintage de couleur jaune éteint en tirage limité porte ainsi du bleu en collier et en muselet.
                                                        
La collerette
Elle finit une bouteille de vin de fines bulles, comme le veut la tradition. C'est aussi une jolie façon d'alléger la bouteille toujours lourde pour pouvoir contenir la pression du vin. Cette collerette est assimilée à un collier, comme le montre l'étymologie.    
                                                    




Les pendentifs et cônes

Le haut de la bouteille permet d’autres fantaisies, On peut y accrocher un pendentif ou un cône qui s’emboîte sur le col de la bouteille. Ce sont des solutions généralement choisies quand il est nécessaire d’expliquer une démarche, accompagner la sortie d’une cuvée ou fêter des événements tels que la Saint-Valentin.

- En forme de blason-livret pour expliquer ce qu’est le Cru Gorgeois, avec une carte sur le verso de la couverture  qui porte le nom du cru et un blason à quatre identités. L’envers de ce petit livret accroché au col de la bouteille par un lien doré donne les coordonnées de M. André Brégeon et le millésime de la bouteille. 

- C’est un cône en carton léger qu’André Lacheteau a choisi pour Soupçon de Fruit de la gamme Parfum de Loire qui a fait l’évènement de l’été 2003 pour expliquer sa démarche et renforcer le caractère informatif de ce Cabernet d’Anjou.              

Les colliers, collerettes, macarons, bandeaux…se collent sur la partie haute des bouteilles. Ils sont surtout utilisés pour orner le haut de la bouteille à bulles comme une obligation pour parer une gorge dénudée. Ils ressemblent à de lourds colliers en métal précieux qui reprennent bien souvent les armoiries du blason. Cette tendance est bien ancrée au cœur de l’image de ces vins associés à la fête.
 

Pour suivre le chemin

Prochain billet consacré aux styles et aux lignes des bouteilles.  

Par Elisabeth Poulain - Publié dans : Vin & Spiritueux - Communauté : Vive les belles bouteilles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Recherche

Images Aléatoires

  • Château de Gaillon, Pavillon d'Entrée, Fenêtre vers le Val
  • Bouteille Sushiwine, Bernard Germain, Thouarcé
  • 410.jpg
  • Regard, Saudou, Chevalier en armure au parapluie
  • Effet de lainage blanc
  • maison-rouge-ruestassart-ixelles-bxl
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés