Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

En un siècle & +, le retour de la vogue de la barbe, de la moustache

29 Juin 2018, 11:03am

Publié par Elisabeth Poulain

* Modes de Printemps 1899, La Vie Illustrée, Jeudi 23 mars 1899, Cl. Elisabeth Poulain

* Modes de Printemps 1899, La Vie Illustrée, Jeudi 23 mars 1899, Cl. Elisabeth Poulain

Un drôle de titre que je vais développer pour être plus précise. Il ne s’agit en aucun cas de vous raconter la longue histoire de la barbe et de la moustache chez l’Homme depuis la nuit des temps. Je me verrais mal en effet vous conter celle de l’Homme de Néandertal qui ne devait connaître ni le concept, ni l’outil, encore que des silex puissent être aussi coupants qu’un rasoir affûté.  L’objectif de ce billet est beaucoup plus modeste. Dans l’hebdomadaire, La Vie illustrée, dont je ne possède que l’exemplaire du 23 mars 1899, j’ai choisi de prendre de préférence des exemples dans des dessins ou photos d’hommes dans des visuels publicitaires qui ne portaient d’ailleurs pas ce dernier  adjectif.   On ne parlait pas alors non plus  d’ « annonce », comme dans L’IllUSTRATION ni naturellement de « réclame ». Dans La Vie Illustrée, il y avait en outre une autre différence concernant le nombre élevé de photos, pour l'époque bien sûr.

. Les annonces publicitaires n’avaient pas de désignation particulière. On les repère à leur thème ainsi qu’à leur localisation au verso  de la première page de couverture en page 2 donc, ainsi qu’en page 3 et 4 de la fin du magazine. Cette couverture en outre était faite d’un papier mat plus épais et de couleur rose passée avec le temps. La pagination de ce n°23 est en outre  franchement curieuse. Elle ne commence pas au recto de la page  de couverture, ni d’ailleurs à la page suivante qui n’avait pas non plus de numéro parce qu’elle formait une autre page de couverture cette fois-ci interne au magazine. Donc la pagination débute « en vrai »  à la page 292 pour se terminer en page 302, ce qui donnait 11 pages de texte avec de nombreux dessins et photos.

Modes de Printemps 1899, La Vie Illustrée n°23, Jeudi 23 mars 1899, Cl. Elisabeth Poulain

Modes de Printemps 1899, La Vie Illustrée n°23, Jeudi 23 mars 1899, Cl. Elisabeth Poulain

Le premier exemple tiré de ce  magazine « La Vie Illustrée n° 23 » montre  que les bons usages de la société intégraient  la barbe chez les hommes dans les codes visuels de la réussite sociale . Un homme bien né portait la barbe, qui devait toujours être  soignée.

. Au recto de la page 1 de la couverture de couleur rose moyen un peu terne - en langage actuel – se trouve la plus belle réclame qui a pour nom «  MODES de PRINTEMPS 1899 » (dimensions de la page 6 x 28 cm et celles du dessin 31 x 22 cm) . On y voit sept hommes avec chapeau,  six sont des « quadras » et celui de droite est visiblement plus âgé. Un seul tourne le dos ; c’est le seul dont  on ne saura jamais s’il a une moustache, une barbe…

. Celui de gauche – le n° 1- a une moustache fine au-dessus de la lèvre supérieure.

. Le n°2 porte un collier taillé en carré horizontal en bas qui passe devant le pavillon des oreilles et qui est rejoint à la hauteur des commissures des lèvres par une moustache bien fournie mais sans excès. C’est le plus chic avec son haut de forme noir, sa redingote droite, sa canne…

. Le n°3 porte une moustache plus fournie que le n°1, avec cette fois-ci des pointes qui rebiquent vers le haut. Il porte un chapeau melon.

. Le n° 4 au milieu, celui qui a un chapeau qui ressemble plus à un chapeau actuel, porte une moustache fournie tombante.

. On ne sait rien du n°5, si ce n’est qu’il fume un cigare  et qu’il semble avoir un chapeau d’une taille en-dessous.

. Le n°6 ressemble beaucoup au n°2 dans sa posture : ses cheveux s’arrêtent au milieu de l’oreille et sa barbe, qui se termine en pointe, commence à pousser après le lobe de l’oreille. 

Le n°7, pour finir, est un Monsieur qui porte fièrement un panama de paille tressée avec un gilet clair et un nœud papillon…

Le texte suivant suit le dessin, signé par  V.Leer.SC dans le coin droit en bas : « Nous avons l’honneur de présenter à nos Lecteurs les dernières créations de la Mode masculine pour le printemps 1899, d’après le High Life Tailor, ce qui leur donnera un aperçu de ses merveilleux Costume complets sur mesure à 69fr.50 et ses superbes pardessus Covert-Cout à 59fr. 50. »

Richard-Choubersky, Patins-Bicyclette pour la route 23.3.1899, La Vie Illustrée n°23, Cl.Elisabeth Poulain

Richard-Choubersky, Patins-Bicyclette pour la route 23.3.1899, La Vie Illustrée n°23, Cl.Elisabeth Poulain

En page 3 de couverture - c’est-à-dire toujours rose un peu foncé - figurent trois dessins  tous de dimensions et de formes différentes.

. Le plus grand dessin (16 x 13,5cm), qui  se trouve en haut à droite  de l’avant dernière page, reproduit un dessin de V.  Rose. L’annonce met en lumière des « PATINS-BICYCLETTES pour la Route »  de marque RICHARD-CHOUBERSKY, 18 Rue du Quatre-Septembre, PARIS. La paire est à 80 francs, la vente au comptant ou en location et le catalogue est franco sur demande.

On voit le héros en partie droite du dessin qui avance tout en faisant tourner ses petites roues, le pied gauche d’abord bien à plat, accompagné du pied droit qui stabilise, le patin en oblique en arrière. Il donne l’impression de suivre son frère jumeau devant lui, le corps plus incliné vers l’avant avec son pied droit cette fois-ci qui semble freiner en plaçant le patin-bicyclette de biais. Remarquez la position du bras et de la main qui tiennent la canne que je n’avais pas encore citée. Elle était tout autant que le chapeau et la barbe, un élément du code statutaire de l'époque.

Pastilles Geraudel,  La Vie Illustrée n°23, 1899-03-23,Cl. Elisabeth Poulain

Pastilles Geraudel, La Vie Illustrée n°23, 1899-03-23,Cl. Elisabeth Poulain

. Le second dessin se trouve à mi-page du côté gauche en bordure intérieure de la page intérieure de la couverture qui n’est ni numérotée ni titrée. Elle fait face à la page 302, la dernière de ce Journal hebdomadaire. Ses dimensions sont plus modestes (9cm de haut sur 6,3cm). Le petit rectangle est placé quasiment à mi-hauteur. Il est composé de trois parties : un dessin de trois hommes, dont on ne voit vraiment que le premier qui est un vieillard. C’est son  chapeau haut de forme de couleur noire qui attire l’attention et fait glisser le regard jusqu’à sa barbe blanche ébouriffée qui remonte jusqu’aux oreilles, une moustache importante  et des cheveux blancs qui sortent du Haut de Forme.

Ce Monsieur âgé, à la moustache et la barbe non soignées, porte un panneau sur la poitrine où figure le slogan suivant « Si vous toussez, prenez des PASTILLES  GERAUDEL ». Peut-être porte-t-il aussi une  pancarte dans le dos, pour équilibrer la charge,  comme les hommes - sandwichs new-yorkais. Le texte suivant explique les bienfaits des Pastilles Géraudel  :  « Imprégnez vos poumons des bienfaisantes émanations du goudron de Norvège pur et vous serez à l’abri de toutes maladies pendant l’hiver. Les Pastilles Géraudel se trouvent dans toutes les pharmacies. Se défier des imitations. »

Elixir Saint-Vincent de Paul,   La Vie Illustrée n°23, 23.03.1899, Cl. Elisabeth Poulain

Elixir Saint-Vincent de Paul, La Vie Illustrée n°23, 23.03.1899, Cl. Elisabeth Poulain

Il me reste à vous parler du dernier encart publicitaire qui est tout en bas de la page sur ce papier rose éteint, en partie gauche 13,3cm de longueur sur 2 cm de hauteur. Dans ce très petit espace par définition difficile à utiliser, le  dessinateur de la maison a réussi à insérer un visuel complet sur « L’Elixir de Saint-Vincent de Paul, le seul autorisé spécialement». On y voit un homme qui ne peut  être que Saint-Vincent, sans risque de se tromper, car il a une auréole au-dessus de la tête. Ce très petit dessin de sa tête donne à voir un Saint-Vincent, légèrement de profil, avec le regard porté vers le bas et une barbe très nette. Il ne semblerait pas qu’il ait une moustache, malgré la grosse loupe que je n’utilise que dans les grandes occasions !

En prime, vous aurez le plaisir, en dernière page de ce magazine, de découvrir un exemple étonnant d’un homme – bien sûr – qui porte des cheveux longs – un phénomène rarissime en cette fin du premier trimestre 1899. Dans un rectangle de 13 cm sur 8 , « Le Purgatif des Familles, HUNYADI JANOS » - qui s’écrit avec un accent  aigu  sur le A »- figure la mention LA MEILLEURE DES EAUX PURGATIVES. Entre le nom de celui qui semble être un farouche guerrier revêtu de son armure, ses cheveux longs et sa moustache qui descend jusqu’au bas de son cou, on se sent presque revenu …au Moyen-Age!        

Hunyadi Janos, La Vie Illustrée n°23, 23.03.1899, Cl. Elisabeth Poulain

Hunyadi Janos, La Vie Illustrée n°23, 23.03.1899, Cl. Elisabeth Poulain

Aujourd’hui, la barbe revient à la mode, chez certains jeunes gens, des hommes jeunes  ou moins jeunes, après des décades pendant lesquels  l’homme se devait d’être parfaitement rasé du matin jusqu’à la soirée.  Certains même utilisaient ou continuent à utiliser  leur rasoir électrique au bureau pour rentrer chez eux avec un visage parfaitement net.  D’autres, n’ayant aucune possibilité de se raser pendant des mois, retrouvèrent la terre avec des barbes d’une longueur impressionnante.  Cela fut le cas des marins du Kon-Tiki . Si mes  souvenirs sont bons, plus le temps passait, plus leur barbe poussait mais de plus en plus lentement. Certains la coupèrent au fur et à mesure, pour ne plus devoir y faire trop attention, d'autres au contraire n'y touchèrent pas, en une sorte de fierté. Vous dire s'ils en faisaient des nœuds, je n'en sais rien!

Au XIXe siècle et à nouveau maintenant, si la mode de la barbe et/ou de la moustache revient, c’est plus me semble-t-il à la fois pour témoigner conjointement de sa jeunesse et de sa virilité, tout autant que d’un effet de mode, qui existe aussi maintenant chez des Jeunes Quinquas, pour la première fois depuis plusieurs décades. C’est aussi peut être la découverte pour certains ou la re-découverte pour d'autres du plaisir de s’occuper de soi… Il y a aussi des messieurs d'un âge certain, comme celui que je viens de rencontrer, qui portent la barbe depuis si longtemps qu'ils ne pensent même pas à la couper, surtout pas!. "Par contre, quand il fait aussi chaud qu'en ce moment, il va falloir que je la taille ...un peu!. Elle me  tient un peu trop chaud.

Pour suivre le chemin

. Retrouver La Vie illustrée dans https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Vie_illustr%C3%A9e, ce « journal hebdomadaire » qui se caractérise par l’usage de la photographie de grand angle ; citons  en particulier celle de la couverture « Les travaux  de l’Exposition de 1900… »

. Pour avoir les bases, consulter wikipedia sur  https://fr.wikipedia.org/wiki/Moustache ainsi que https://fr.wikipedia.org/wiki/Barbe avec ses huit dessins de styles de barbe https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Baerte_ohne_text.jpg

. La Vie Illustrée sur  https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Vie_illustr%C3%A9e

. La Vie illustrée, n° 23, Deuxième Année, Le numéro : 30 centimes, Journal hebdomadaire, les abonnements, Trois mois 4.50, Six mois 8 fr, un an 15fr. Le Numéro : 30 centimes. Téléphone : 103.45. Adresse télégraphique : Villustrée Paris. Adresser toutes les Communications au Directeur, M. F. JUVEN, Editeur, 10, rue, Saint-Joseph, 10, PARIS        

. Modes de Printemps 1899  en page de couverture, un dessin de V.LEER.Sc

. Voir les articles de wikipedia sur la barbe, https://fr.wikipedia.org/wiki/Barbe, avec les huit modèles

. Retrouver l’exposition l’Homme de Néandertal sur  https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_N%C3%A9andertal

.  Sur l’expédition du Kon Tiki en 1947 https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Exp%C3%A9dition_du_Kon-Tiki

. « Le purgatif des familles », Hunyadi Janos,  voir une autre « réclame » de Hunyadi Janos sur  https://www.delcampe.fr/fr/collections/publicites/1911-laxatif-hunyadi-janos-dite-eau-de-janos-purgative-laxatif-andreas-saxlehner-budapest-366407930.html

.  Quant à la moustache elle-même, consulter un étonnant petit ouvrage de la collection Marabout, « Le petit MANUEL de la MOUSTACHE » de LUCIEN EDWARDS , MARABOUT, publié la première fois  à San Francisco par Chronicle Books LLC, San Francisco, sous le titre The Moustache Grower’s Guide .Texte Lucien Edwards, Illustrations Dave Hopkins, Illustrations des  moustaches,  Tous droits réservés…Vous y apprendrez tout et tout ce qu’il y a à savoir sur « La Moustache » contemporaine. Ce petit ouvrage (à la couverture bleu ciel) 15,5 cm de hauteur sur 11,5 cm de largeur, débords de la couverture inclus) de 144 pages est une mine de renseignements sur la typologie des moustaches en rapport avec la morphologie des visages, les vêtements adaptés, le style…

Avec un grand merci à la personne qui m'a fait connaître cet ouvrage, F.B....

. Pour tailler sa barbe , voir https://www.barbedudaron.fr/entretien-barbe/comment-bien-tailler-sa-barbe/

. Clichés Elisabeth Poulain, avec une étoile pour le premier pour indiquer qu'il s'agit d'un extrait 

PS. Désolée pour le sous-lignage que je n'arrive pas à enlever! Cela arrive quand l'article devient trop lourd.

 

Commenter cet article