Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

P.07 WBW > Les Habits des Vins d'Expression > Les Paysages

, 23:37pm

Nous sommes dans le Cycle des vins contemporains d’Expression, qui commence par le Signe de l’Homme. Les paysages sur l’étiquette vous montrent comment certains vignerons rendent hommage au paysage, comme partie intégrante de leur travail et de leurs vins. Ils sont des créateurs et des renforçateurs de paysages. Ce sont eux qui donnent sens au paysage. Il est donc naturel et normal de retrouver ces paysages sur leurs étiquettes de vin. Ce billet clôt le Ier chapitre consacré à l’Homme.

 

La valeur du paysage

Le paysage est, tout autant une traduction culturelle de notre façon de vivre, qu’un facteur modelant de notre identité et par-là même une des composantes du vin. Il y a d’abord le paysage tel qu’on l’entend de façon traditionnelle par ce qu’on voit avec les yeux. Ce paysage englobe des éléments variés le plus souvent d’ordre naturel. On parlera ainsi de paysages de vignes. L’oeno-tourisme par exemple est basé tout autant sur la découverte des vins et des vignerons que sur les belles ballades à faire dans le vignoble. Le paysage a toujours existé mais la perception de la valeur du paysage en tant que capital culturel est récente (Colloque de Fontevraud 2003). Le classement Unesco de la partie médiane de la Loire l’atteste et pourtant peu de vignerons le citent expressément. La question qui se pose alors est de savoir comment le paysage peut figurer sur l’étiquette de vin. Une des solutions peut être de se référer au paysage réel ou imaginaire du lieu où est situé le domaine ou l’entreprise de négoce.

 

Le paysage de vigne

C’est souvent sous la forme d’une nature maîtrisée que la vigne apparaît sur les étiquettes, les allées sont droites, les vignes taillées, les mauvaises herbes arrachées. La vigne arrive près de la maison, du chai, du moulin. Nulle clôture, ni route sépare la vigne du jardin. Il y a là un message clair : la vigne témoigne de l’ordre généré par le travail invisible du vigneron, lui aussi, invisible. La vigne est le prolongement naturel du jardin, qui est lui-même la suite de la maison et du chai, qui est aussi à la ressemblance du maître des lieux, le vigneron. Le vigneron peut choisir de montrer, non pas l’ordre, mais la vitalité maîtrisée de la vigne.

 

129. Pour le Sancerre, Le Clos du Roy, de Pascal Jolivet, la vigne surplombe les maisons en arrière plan et en creux. Les rangées de vigne plantées dans des sens différents forment une sorte de tresse. Le caractère vallonné du site conduit naturellement à la demeure, comme si la vigne elle-même formait un berceau pour la maison du vigneron.  

 

130. Pour cet Anjou Gamay du Domaine de Bellevue, le paysage est stylisé en dessin noir et blanc rendu en graphisme fort grâce au jeu entre le blanc, le noir et le rouge pour le nom du domaine.

 

131. Le Savennières, Le Clos des Mauriers, des Rochais recourt à un dessin ancien en blanc et noir très structuré et dense enfermé dans un rectangle de petite taille.

 

132. Claude Branger utilise le blanc sur fond vert pour son Muscadet Sèvre et Maine sur lie Terroir ‘Les Gras Moutons’ La Févrie.

 

A l’examen, la photographie de paysage, c’est-à-dire une réalité qui pourrait être plus forte que celle qui s’exprime à travers un dessin, est peu ou pas sélectionnée par crainte de casser le rêve et/ou par difficulté pour le photographe à saisir l’essence du paysage.

- Pour des vins à destination du Royaume-Uni, sous la marque La Grille, Charles Sydney et Philippa Sydney ont sélectionné des photographies couleur avec une thématique pour chaque vin. La difficulté à visualiser l’ampleur du paysage est résolue par le choix d’une partie emblématique d’un paysage, comme une barque pour évoquer la Loire par exemple.

 

Les éléments valorisants du paysage

Ces éléments ont pour point commun d’offrir du mouvement à la vue, que ce soit par un coteau qui descend ou une montagne qui culmine. Les collines offrent de jolies profondeurs au regard. On peut aller plus loin avec les coteaux. Ceux de la Loire sont célèbres. Leur nom est intégré dans l’appellation, comme pour les Muscadet Coteaux de la Loire, les Coteaux du Layon, les Saumur Coteaux de la Loire, les Coteaux du Loir, du Vendomois... Le vin de coteau se situe généralement avant le vin d’appellation générique dans la hiérarchie des vins.

 

133. Un dessin reprend le célèbre panorama de Saint-Méen qui domine la Loire pour un Muscadet Coteaux de la Loire des Vignerons des Terroirs de La Noëlle.

 

134. Un Quincy de Pierre Duret visualise le village de Brinay autour de l’église qui est souvent choisie comme emblème par les vignerons de l’appellation.

 

Le piton de Sancerre

Sancerre fascine les voyageurs depuis des siècles. Son piton est également revendiqué par tous, vignerons et négociants, ce qui en soi est déjà intéressant et sait s’accommoder à toutes les recettes quelle que soit l’époque. En terme de cycle de vie, l’usage intensif qui en est fait indique qu’on se situe en haut de la courbe de fréquence d’utilisation. Il est vraisemblable que la visualisation du célèbre piton va être moins fréquente au profit d’autres façons de communiquer. Remarquons que ceux qui utilisent la vue du piton sont extérieurs à la ville, à l’exception de la Cave des Vins de Sancerre dont les bâtiments sont situés à Sancerre en bas de la ville.

 

135. Sancerre avec une gravure au 18ème siècle qui est utilisée pour trois Sancerre, Les Implipeaux, les Fredins, Les Belles Dames, chez Gitton Père et Fils,

 

136. Sancerre à la mode chinoise avec Élégance Elégance des Caves des Vins de Sancerre,

 

137. Sancerre contemporain de Pierre Riffault, Domaine du Carroir, grâce à un dessin d’architecte très épuré et structuré,

 

138. Sancerre terrien sur fond de feuilles beige sable pour Les Aristides de Claude et Florence Thomas-Labaille de Chavignol,

 

139. Sancerre vue par Joseph Mellot en Cuvée Pierre Etienne 1513-2000 en bouteille numérotée, sur un fond vieux parchemin,

 

- Sancerre à la mode féminine du 18ème siècle, avec La Duchesse de la Cave des Vins de Sancerre,

- Sancerre en dessin très graphique à la plume de petite taille et traité verticalement pour une cuvée Prestige de Jean-Pierre Loicher.

 

Pour suivre le chemin

. prochain chapitre, le Signe de Terre, toujours dans le cycle des vins contemporains d’Expression,

. déjà parus, les 6 premiers billets, à voir en pages sur la colonne de gauche à l’écran 
P.1 The World through the Bottle of Wine -WBW-

P.2 WBW > Le Monde à travers la Bouteille de VIn, Avant-propos
P.3 WBW, Les Habits du Vin, La langue des Signes du Vin
P.4 WBW > Le Signe de L'Homme > Les Vins d'Expression
P.5 Le Signe de l'Homme > L'expression > La Vigne > La Terre
 
P.6 > Les Habits du Vin > Les Vins d'Expression > La Vigne