Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

P.18 WBW > Les Habits des Vins de Tradition > Le Papier > L'Encadré

, 16:43pm

La grande différence en matière d’étiquette porte sur l’existence d’un encadré au bord ou près du bord. La culture française du vin a élaboré au fil du temps un véritable art de l’encadré. C’est même la première distinction entre deux étiquettes : comment est l’encadré ?  Pour le savoir, il faut passer par le schéma mental.

 

Le schéma mental de la clôture et du clos

Dans le cycle classique des vins de Tradition, la démarche de la création d’une étiquette commence par un processus mental étonnant : sur une feuille de papier, la personne interrogée trace un rectangle horizontal au crayon qui forme un enclos et après seulement se pose la question de ce qui va être placé dedans. L’étiquette n’est pas seulement représentative d’une personne et d’un vin mais aussi d’un espace dont elle porte la triple identité. L’espace d’une personne ou d’un domaine est fermé, tout comme le clos de vigne, tout comme aussi une aire d’appellation. Et cela va avoir des conséquences fortes, car on est soit dedans, soit dehors. Cette dimension fermée concrètement se traduit par un encadré qui sépare le monde du dedans du monde du dehors ou entre deux propriétés. 

 

Traditionnellement les étiquettes sont bordées sur leur pourtour extérieur d’un ou plusieurs traits comme des rangées de buis bien taillés séparent les parterres dans un jardin à la française, comme les murs ferment les propriétés, comme des grilles qui laissent ou non admirer ce qui est à l’intérieur du cadre, comme la peinture dans le cadre. C’est l’étiquette classique par excellence qui étonne par l’importance donnée à cet élément graphique. D’où son extrême signification symbolique. Pour ce type d’étiquette, la créativité et l’innovation se portent souvent sur ces barrières réellement fascinantes, beaucoup moins sur l’intérieur puisqu’on est dedans.

 

405. Un exemple très parlant est un Saumur du Clos de l’Abbaye d’Henry Aupy. Sur une étiquette de 10,5cm sur 6,2cm, les encadrés sont si présents qu’ils ne laissent à l’intérieur qu’un rectangle de 5 sur 1,4cm destiné à la mention Clos de l’Abbaye. Poussé à l’extrême, l’encadré pourrait à lui seul constituer l’étiquette. Deux interprétations seraient alors possibles : l’encadré surmultiplié signifie qu’un trésor est caché dedans, soit à l’extrême qu’il n’y a plus rien.   

 

L’art de l’encadrement

Il assure la stabilité de l’ensemble et délivre différents messages. La diversité est étonnante comme le montrent les exemples suivants.

 

. Deux lignes, chacune pour valoriser l’autre




406. Deux traits en retrait sur une étiquette à coins coupés, de petite taille, resserrent l’espace intérieur, comme un effet zoom pour un Muscadet Sèvre et Maine sur lie, Vieilles Vignes, Les Grands Presbytères de Nelly Marzelleau ;



                                                                                                    





407. ou deux traits dont l’un est or et l’autre noir  pour un Coteaux du Layon-Saint Aubin, Clos du Pavillon, de Philippe Delesveaux.

                                                                                   
. Une ligne simple, avec des coins coupés aux angles





408. pour marquer la clôture d’un Muscadet Sèvre et Maine sur lie, Baronne du Cléray, de Sauvion est Fils.

 






. L’or pour éclairer l’étiquette en lui donnant de la brillance et honorer le vin, le domaine ou le vigneron :


409. le Muscadet Sèvre et Maine sur lie Domaine de la Haute Févrie offre un double liseré d’or sur une étiquette à coins coupés, qui vient en résonance avec l’appellation du vin en or à chaud également :



410. un trait extérieur plein pour le Muscadet Côtes de Grandlieu sur lie, du Domaine du Haut Bourg attire l’oeil sur le Domaine et la mise en    bouteille au domaine.

 

 



. L’encadré prend de l’importance avec une construction géométrique:




411. Anjou-Villages Brissac, Château La Varrière, Cabernet Franc, en Cuvée Jacques Beaujeau avec un cadre composé de trois éléments ;





412. Muscadet-Coteaux de la Loire sur lie du Domaine Guindon. Sept éléments marquent la fermeture de l’espace compris dans l’étiquette, incluant deux autres quadrilatères pour mettre l’appellation à l’honneur et les coordonnées du vigneron en dessous ;








413. Coteaux du Layon-Rablay du Domaine Pierre Chauvin, avec un triangle inversé;



                     

414. Chardonnay de Jacky Preys qui reproduit des dessins de massifs de parc à la française avec onze éléments, composés de traits, de points, de triangles saillants…

 



. Le cadre peut à lui seul raconter une histoire pour un :






415. Saint-Nicolas de Bourgueil ‘Le Clos des Quarterons’, Vieilles Vignes, de Thierry Amirault porte une belle demeure au centre. Les coins aux angles coupés sont enrichis d’un bouquet et chaque côté intérieur du liseré est orné d’une mention ; 

 






416. Muscadet Sèvre et Maine sur lie ‘L d’Or’ dispose d’un encadré en forme de guirlande    entre deux traits avec feuille de vigne et grappe de raisin à l’intérieur, Pierre Luneau, du Domaine Pierre de la Grange ;

 


417. « Moncontour est ma prédilection », la citation de Balzac figure dans l’épaisseur de l’encadré, comme un ruban de grand parfum porte le nom du parfumeur pour le Vouvray Château Moncontour.
                                                        

 

- Vaumoreau, un Bourgueil de Pierre-Jacques Druet, possède quatre bordures différentes (petit nœud, bordure argent à chaud, trait fin sépia et trait plus épais sépia) pour mettre en valeur les informations dédiées au vin, celles concernant le vigneron sont placées en dessous.

 




L’ouverture progressive

Elle répond à ce besoin très fortement exprimé en Loire d’avoir des étiquettes moins chargées, élégantes et plus légères. Cet allègement se traduit :

 



418. en volutes, sans traits extérieurs, pour un Muscadet Sèvre et Maine de A. Michel Brégeon





419. ou par des formes en spirale qui ornent de façon dissymétrique chacun des quatre côtés d’une petite étiquette haute pour ‘Sucre d’Ange’, un Montlouis des Loges de La Folie de Valérie Mordelet et Jean-Daniel Kloecklé, en annonce de l’ouverture de l’étiquette.

 

Cette façon de faire permet de garder le clos tout en ouvrant des portes ou des fenêtres vers l’extérieur. Les conséquences sont importantes car plus la clôture est importante et plus il est nécessaire de communiquer vraiment à l’intérieur puisqu’il serait difficile de faire comprendre qu’il soit besoin de protèger si rien n’est iumportant dedans. Le paradoxal est que l’inverse est vrai aussi : quand on ouvre les barrières, il faut attacher plus d’attention à ce qui figure dedans. Si non, on rencontre le vide et c’est bien déjà ce qui se passe avec des étiquettes repiquées tant et plus.

 

Les modalités d’ouverture

. La perception de l’ouverture dans un système très fermé peut se faire de façon sophistiquée, avec un trait continu qui cesse d’être plein comme une fenêtre fermée qui laisse voir l’extérieur mais sans s’ouvrir :

- Dans le Chinon, Domaine René Couly des Couly-Dutheil, tout à gauche dans l’étiquette un encadré particulier, s’avance vers l’extérieur comme une échauguette ou une fenêtre fermée pour voir l’extérieur quand on est dedans.

 

. De l’encadré, seules restent des horizontales pour asseoir l’étiquette et la bouteille sur le sol en affirmation de l’ancrage. 

420. Guy Saget, pour son Sancerre Sélection Première, adopte un trait horizontal bas jaune et noir pour répondre à la signature soulignée de ces deux couleurs, avec un effet structurant pour équilibrer la grande importance du corps supérieur noir.

 

421. Rémi Cosson souligne le bas et le haut de son Touraine Noble Joué d’une bande de couleur rose saumoné renforcé par un trait fin d’or tourné vers l’intérieur où figure un Bacchus enfant.

 

. Au contraire, les verticales vont avoir pour effet de guider le regard vers le haut avec un effet certain d’allongement de l’étiquette et de la bouteille.







422. Tuffeau est un Rosé de Loire de la Cave de Saumur. Les deux côtés en largeur de l’étiquette rectangulaire horizontale sont soulignés par un feston de petites fleurs de lys qui renforce l’écu surmonté d’une couronne.

 




423. Pour ce Muscadet Sèvre et Maine sur Lie, du Domaine de la Moutonnière, des Frères Guilbaud, c’est la mention ‘Mis en Bouteille au Domaine’ qui est écrit une fois en montant et l’autre en descendant sur chaque largeur.
  

 

. Le trait vertical est discontinu, comme un pinceau qu’on ne recharge pas, pour un Muscadet Sèvre et Maine sur lie, le Domaine, Bedouet Vigneron dont l’emblème est un escalier par lequel on monte et on descend, sur une étiquette haute et étroite.

 

Pour suivre le chemin

. Le prochain billet sera consacré aux mises en avant des mentions figurant à l'intérieur  de l’étiquette traditionnelle, qui est un fleuron du SIGNE de Papier, qui fait partie du CYCLE des Vins de Traditions.
. Voir toutes les photos dans les albums; pour ce chapitre WBW4 Labels.