Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

P.28 WBW > Les Habits des Vins d'Emotion > Les couleurs de l'Homme

, 18:30pm

Si le rose est censé être la couleur de la femme, quelle est donc la couleur de l’homme ? La question n’avait pas de sens ‘avant’ puisque le vin était par évidence masculin. Traditionnellement, le petit garçon était habillé en bleu, avec du vert surtout dans les pays du Nord. L’évolution récente provoque des innovations intéressantes.  


Les nouvelles couleurs de l’Homme

621. Quand Daniel Macault du Domaine des Deux Moulins vinifie un rosé d’Anjou, il l’intitule ‘Rose et Tendre’, sans rose, avec des couleurs fortes acajou, cuivre et une pointe de feu au milieu de l’étiquette.

 

622. Pour Christine et Joël Ménard, Domaine des Sablonnettes, avec leur Anjou Gamay, les copains ont une étiquette jaune, les copines forcément rose, même si aucune d’entre elles n’en porte. C’est ainsi que le peintre, Denis Huneau, un de leurs copains, voit les nombreux amis du couple.

 

Denis Huneau, peintre encre et aquarelle, Angers

« Avec Christine et Joël Ménard, c’est vraiment une histoire d’amitié. Ils sont très chaleureux. Pour eux j’ai fait plusieurs planches. Les copains d’abord sur un air de Brassens, avec cinq musiciens, puis une série filles, Les copines aussi, parce qu’un de leurs enfants a dit « alors rien pour les filles ? ». Puis il y a Les Beaux Vins pour le plaisir de jouer avec les mots en peinture.

J’aime bien ce mélange des genres. Actuellement je travaille sur le vent, l’eau, avec des femmes légères comme des plumes. C’est le style que j’ai choisi pour « le P’tit Blanc » dans des tons légers, blancs bien sûr, brun, gris et une petite pointe de couleurs. C’est tout et cela suffit ».

 

 

623. Au Château de la Bidière, le Muscadet Sèvre et Maine sur lie de Jean-Philippe Thompson prend la couleur jaune pétulant pour ‘Le Moulin’ ‘Vieilles Vignes’.

Dépasser le genre

L’orange est signe d’équilibre entre l’esprit et la sensualité. Dionysos avait une robe orangée pour montrer la fragilité de cet équilibre. Sa couleur associée, le violet, marque l’équilibre entre le ciel (bleu) et la terre (rouge), entre l’esprit et les passions. La couleur revient maintenant en association avec l’orange dans des jeux d’équilibre en signe d’affirmation et de confiance en soi, quel que soit le genre du vigneron.

 

Du jaune, on passe facilement à l’orange surtout quand il est adouci par une pointe d’ocre.

- Les Frères Marchesseaux du Domaine de L’Humelaye ont choisi simultanément un orange foncé pour leur Bourgueil ‘L’Ormeau de Maure’, un violet foncé pour leur Chinon ‘Le Pommier rond’, et un plus clair pour leur Saint-Nicolas de Bourgueil.

 




624. Le plus bel exemple de couleur tonique du rosé, avec très peu de rose, est celui de Wilfrid Rousse pour un ‘Rosé de Saignée’, écrit en verticale or en grand, pour ce Chinon rosé. L’étiquette est jaune-orange, orange-rouge et violette avec toujours la sirène emblématique du domaine en or, un bouchon violet et une capsule transparente. 
 

                                 

625. Quand Catherine Motheron, Domaine de Flines, veut mettre en lumière un Grolleau de Cinq-Mars, elle retient une composition très graphique forte jouant sur l’équilibre entre des tons orange vif, blanc cassé, avec des mentions noires, blanches et orange.

 

 

 

 

626. Chaque année, Thierry Germain du Domaine des Roches Neuves, choisit une couleur de millésime pour un Saumur-Champigny. Celui de 2006 est orange ocre. C’est un nouveau concept : la couleur millésimée pour renforcer le lien avec la nature.

                                   

















Se réapproprier
la sérénité

Le bleu est la couleur préférée des Français. Nous l’avons à peine citée jusqu’ici, si ce n’est en bleu foncé au Moyen-âge, en association avec le rouge dans les vitraux et les enluminures ou avec Grau Garrigua pour la Dame Blanche de l’Anjou (rouge) du Château de la Fresnaye de Saint-Aubin de Luigné. Le bleu est une couleur céleste, profonde, immatérielle et pure. C’est sur cet élément qu’à été conçu en 1911 « L’heure bleue » de Guerlain, un des parfums les plus célèbres au monde. A la différence du rose qui joue de concert avec le vin rosé, le bleu ne peut être utilisé que par contraste, avec d’autres éléments de l’étiquette, avec d’autres étiquettes ou pour soi.

 

. La cuvée ‘Le Pavillon’, Loire Collection, un assemblage Cabernet franc - Abouriou - Gamay de Christophe Réthoré et Jean Michel Davy, a un habillage bleu-nuit profond avec des effets de lumière sur papier métallisé.

 

627. Il est des gris-bleus très clairs, qui jouent sur une harmonie de deux teintes que font ressortir les mentions blanches et argent pour un Montlouis Méthode Traditionnelle de la Cave des Producteurs de vin de Montlouis-sur- Loire,

 

628. ou un bleu tendre un peu assourdi traité de façon très contemporaine pour s’assortir à une feuille or qui constitue l’emblème de Loire Propriétés pour un Anjou blanc, Caves de la Loire. L’étiquette ne porte plus aucun mot. 

 

Le bleu profond

Il s’associe de plus en plus souvent à la couleur rouge très rouge d’un vin rouge tel que celui issu du Cabernet franc ou du Pinot noir. Il dégage de l’assurance et de la confiance. Mettre du rouge avec du rouge apporterait moins de sens si on veut attirer l’attention tant sur le résultat lui-même que sur la profondeur du travail en amont.

 

629. Le Sancerre (rouge) ‘Les Herses’ de Gitton Père et Fils est traité de façon très classique en bleu foncé avec une bordure en style ‘mosaïque romaine’ et qui porte avec une fierté réelle la mention « Produit Français », avec une majuscule sur le F majuscule, celui de la France. 

 

Le bleu des fêtes nocturnes

Le Crémant de Loire, porte parfois sa tenue bleue-nuit en signe d’un chic qui proscrirait le noir trop utilisé et toujours un peu inquiétant. Le bleu foncé est une couleur profonde et sage, actuellement peu utilisée, peut-être à cause d’un emploi trop souvent assimilé à la couleur d’un uniforme. Certains y sont restés fidèles ou sont des précurseurs.

- C’est le choix des Tijou Père et Fils du Château de Bellevue, viticulteurs à Saint Aubin de Luigné, pour leur Crémant de Loire. Le bleu s’harmonise très bien au château et à l’or.

- ‘L’Aromante’, un Pinot noir Haut-Poitou, de la Cave du Haut-Poitou joue la carte de la nuit avec un astre nocturne qui éclaire l’étiquette d’un rayon bleu clair.

 

Le bleu de l’univers masculin

C’est  une couleur de la guerre, de la chasse ou du combat à l’épée.

. Le Demi-Bœuf, Sauvignon de Michel Malidain, figure en bleu et noir sous l’emblème du domaine une demie-tête de bœuf associée à une demie-grappe de raisin. Le nom du domaine fait référence à un épisode de la guerre de Vendée.

 

630. Au Domaine Gaudard de Pierre et Janes Aguilas, l’Anjou-Villages porte une tenue bleue et or, comme les chasseurs qui figurent sur l’étiquette qui eux sont en or. L’Anjou rouge est reconnaissable à son étiquette rouge, celle de l’Anjou-Villages est bleue en raison d’une plus haute typicité qualitative.

 

631. C’est aussi le bleu qui est choisi comme couleur virile de jeux de rôles pour les Chinon du Domaine de la Commanderie marqué par son blason et ses épées, avec une harmonie bleue sur fond blanc pour la cuvée ‘Médiévale’ et blanc sur fond bleu pour ‘Elégance’.

 

Le bleu clair de l’été

Plus clair, le bleu est associé aux vacances et aux loisirs. Grâce au soleil qui chasse les nuages, il évoque le beau temps, le ciel pur, l’eau qui scintille, le jardin de plaisir, une belle journée ainsi que l’arrivée de la nuit sans l’aspect inquiétant du noir.

- Le Chardonnay en vin du Val de Loire du Château de Bellevue ‘Cuvée Tradition’, Tijou, communique d’une façon onirique sur la Loire. L’eau est figurée par une gabarre et un pont à arche. Il est enserré entre le noir du Chardonnay et le blanc du Château.

- Pour son Quincy 2005, Philippe Portier a imaginé un bleu plus clair marbré de blanc avec un effet nuages de coton qui évoluent dans la voûte céleste. Le jeu entre le blanc et l’or confère de la stabilité renforcée par la signature.

- C’est un bleu clair monochrome que le Domaine de la Fruitière a sélectionné pour la cuvée Florilège des Jardins de La Placellière, un assemblage majoritaire de Chardonnay et de Melon de Bourgogne complété avec du Sauvignon et de la Folle Blanche (le cépage du Gros Plant).

                       

Le bleu de l’Atlantique

C’est celui qui reflète la couleur du ciel au bord de la mer quand il fait beau. Ce bleu est maintenant celui d’un  Muscadet Sèvre et Maine (Lacheteau, Doué La Fontaine) associé à une marque Bleu avec une bouteille bleue sérigraphiée dont le design a été conçu en Grande-Bretagne. Considéré au départ comme un vin destiné au marché anglais, le Muscadet en bouteille bleue a toujours sa place en France dans l’imaginaire de la plage, des petites vagues et du sable des vacances familiales.

 

La réaction

Le lien est si fort entre le bleu, la mer et le premier vin blanc de vacances en France qu’il a donné envie aux vignerons qui sont plus éloignés de la mer de chercher une autre couleur pour désigner la couleur blanche de leurs vins.

 

632. La peintre Charlette Voyant choisit le vert pour mettre en valeur un pavot bleu de l’Himalaya sur une toile grand format. Cette peinture est devenue maintenant l’étiquette d’un Touraine Mesland effervescent rosé de Vincent Girault.

 

Se ressourcer au vert

Contrairement au bleu qui est porté par l’homme, le vert n’est pas au départ une couleur masculine. Au Moyen-âge, elle était réservée aux apothicaires qui élaboraient des potions avec les simples. Il en est resté la croix verte et l’expression ‘se mettre au vert’ qui signifie chercher le repos. C’est une couleur calmante qui s’oppose au rouge, la couleur de vie. En Loire, on ne peut pas dire que cette couleur soit spontanément choisie par les vignerons. Pourtant cette couleur a des atouts. Le vert des feuilles des différents cépages indique la bonne santé du plant. Malgré cela, la feuille verte de la vigne n’est utilisée qu’à titre de rappel symbolique et rarement à titre principal.

 

L’essor du vert

Il connaît un nouveau développement soit en tirant vers le jaune soit en poussant vers le foncé. Le plus souvent, un ou deux traits verts suffisent à indiquer la couleur blanche du vin mais sans donner d’indication supplémentaire.

- le Chardonnay du Domaine de l’Aujardière d’Eric Chevalier, à Saint-Philbert de Grandlieu, porte une étiquette verte-jaune avec des effets de nervure-bois en vert plus clair pour figurer l’écorce du chêne dont la silhouette est devenue l’emblème du domaine,

- le Saumur ‘Les Grands Chênes’, Vignobles Louis Luneau, porte un liseré vert mousse qui met en valeur le dessin des chênes sur un fond ivoire,

- le Coteaux de l’Aubance ‘Noble’ 1998, Sélection de Grains nobles, de Bablut de Daviau est entouré d’une bordure mousse qui attendrit l’ivoire de l’étiquette.

 

Parfois le vert est utilisé dans l’étiquette pour mettre en évidence l’appellation et son emblème dans une gamme à plusieurs couleurs. Pour le blanc, la concurrence est forte entre le bleu et le vert.

- Aux Caves de La Loire de Brissac, c’est le Sauvignon qui teinte de vert-gris un angelot. Le Chardonnay est bleu. Pour l’Ambroisie, l’Anjou blanc est vert.

 

 

L’importance du vert

Un vert foncé comme la couleur de la feuille de laurier est signe de profondeur et de qualité. Il peut aussi s’associer avec l’or qui le réchauffe. On retrouve alors le lien avec le jaune.

 

633. C’est un jeu en deux tons de verts qui inspire Annie-Claire Prouteau  pour son Anjou sur fond noir, avec le millésime en blanc sur fond gris placé à droite de l’étiquette dans un corps vertical distinct.

 

 

634. Le Coteaux du Layon-Saint Lambert du Lattay de Jane et Pierre Aguilas est vert métallisé tonique et profond avec toutes les mentions or.

 

- Au Domaine de la Bergerie, Yves et Marie-Annick Guégniard jouent sur deux tons de vert pour leur Anjou ‘Les Pierres Girard’.

 

Les autres verts plus rares.

635. Le Muscadet Sèvre et Maine sur lie  ‘Vieilles Vignes’ du Clos des Allées de Pierre Luneau-Papin du Domaine Pierre de la Grange est associé à un vert réchauffé par de l’or sur un fond métallisé qui en fait ressortir le jaune d’un vert ‘jeune pousse’ pour des Vieilles Vignes.         

 

A l’opposé, une autre catégorie se fait jour, ce sont les verts de terre. Sans jeu de mot, ces verts, assourdis avec une pointe de rouge ou de brun, prennent une couleur mousse éteinte. La couleur interpelle surtout quand on s’aperçoit que le rouge, son compère, est lui aussi couleur terre, proche du brun. La distinction entre les couleurs demeure et il n’y a plus d’opposition. On se fond dans la terre.

 

636. Le Menetou-Salon, d’Albane et Bernard Minchin de La Tour Saint-Martin, se présente avec une étiquette de format rectangulaire moyen, un ciel clair couleur ivoire et des mentions aériennes, une assise en vert gris aux mentions droites avec une séparation or et un jeu sur le millésime vert sur fond or comme une boucle sur une ceinture.

 

637. ‘Confidence’, un Touraine de Jérôme Sauvête, joue du vert sombre en volute pour montrer l’intensité du vin.

 

Prochain billet

.  Ce sera ‘Danser avec le rouge’.
. Certains lecteurs trouvent certains billets un peu longs à lire. C'est le choix que je fais pourtant, avec des inconvénients certains, comme celui-là, et des avantages aussi, qui sont de ne pas trop segmenter ce qui est un. Il faut que le lecteur puisse disposer d'une vue d'ensemble et s'éviter la dispersion d'une présentation des couleurs une par une.
. Une autre remarque qui m'a été faite est de ne pas respecter la dimension des étiquettes par rapport les unes aux autres. Trois éléments de réponse: 
- la proportionnalité aurait très difficile à obtenir et l'auteur doit pouvoir garder sa liberté de présentation. 
- Il faut toujours garder à l'esprit qu'une étiquette ne prend sens que positionnée sur la bouteille pleine.  
- N'oublions pas non plus, l'impossibilité de gérer les dimensions des écrans. C'est le côté aléatoire et vivant du Net.