Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

P.33 WBW > Les Habits des Vins d'Emotion > Le Grand et le Petit

, 00:24am

Le mot et l’effet gamme

La nécessité de donner des indications sur le style de vin oblige à prêter une plus grande attention à la dénomination des vins les uns par aux autres que ce soit chez un négociant, une coopérative ou dans un domaine. C’est une des retombées de la vente directe qui permet d’affiner l’analyse de l’attente des clients. L’effet gamme peut être présent dès lors qu’il y a deux vins qui obligent le vigneron à les positionner l’un par rapport à l’autre. La hiérarchie entre les mots indiquera la hiérarchie des vins par le prix.

- C’est le cas pour les Chinon du Domaine de Noiré de Jean-Max Manceau  avec Caractère un vin de coteau plus concentré et Elégance un vin de gravier plus léger : le premier Chinon est associé à un jeu sur la typographie du mot pour donner un effet de mouvement et le second à des caractères plus sages.

 

- Au Domaine de L’Aulée, Marielle Henrion réserve Elégance pour un Touraine méthode traditionnelle brut en 100% Chenin et Intense pour un assemblage de 80% de Chenin pour la finesse complété par 20% de Chardonnay pour la puissance.

 

- Pour Jérôme et Patricia Sauvète,  Antea (auparavant en latin) est un Touraine Malbec, Oneiros (le rêve en grec) un Sauvignon et Passion un Gamay. Ce cas est un contre-exemple car le recours à trois mots issus de trois univers distincts ne permet pas de trouver une hiérarchie. Peut être est-ce justement l’objectif de ce non-positionnement. 

 

En franchissant d’autres frontières, il est possible d’entrer dans le monde très sensoriel des parfums pour évoquer les arômes des vins. Le vin sait être parfum dans l’univers des parfums :

 

- Yves et Annick Guégniard du Domaine de la Bergerie choisissent Fragance pour un Coteaux du Layon, Évanescence pour un Anjou-Village et Arrogance pour un Cabernet d’Anjou dans un flacon insolite haut. Une sonorité commune pour trois couleurs offre un point commun suffisamment fort sous trois étiquettes distinctes en utilisant deux types de bouteilles différentes.

 

L’usage du ‘grand’ prestigieux 

L’imaginaire français  est très marqué par le modèle de Versailles, avec le Grand Trianon pour le prestige et le Petit Trianon pour l’intimité. Quelques Grands dans les noms de domaine, de parcelles ou de cuvée :

- Grand Fief de la Cormeraie, Muscadet Sèvre et Maine sur lie,            

- Les Grands Presbytères, Gros Plant du pays nantais,

 

- Domaine Les Grands Houx, Muscadet Sèvre et Maine sur lie,

- Domaine de Grand Mouton, Muscadet Sèvre et Maine sur lie,

- Le Domaine de la Grande Maison, vins du Poitou.

 

- ‘Les Grands Champs’ un Touraine Cabernet de Jean-François Mériau,

 

729. ‘La Grande Châtelaine’ un Sancerre de Joseph Mellot,

- Grand Or pour un Muscadet Sèvre et Maine sur lie de Guilbaud Frères.

 

On trouve aussi le terme de haute par comparaison avec la Haute Couture :

- Haute Culture pour un Muscadet Sèvre et Maine sur lie de Sauvion. 

 

Le recours au 'petit' sympa 

L’adjectif est à prendre dans le sens d’un petit bistrot, d’un petit resto, d’un petit boucher chez qui on va parler, échanger et surtout se ressourcer. Cet attrait de la douceur de vivre en France n’a pas échappé à certains vignerons ou responsables de coopératives pour des noms de cuvée dans un esprit de gamme. Aucun vigneron n ‘aimerait être catalogué comme ‘un petit’ vigneron.

 

730. Michel Redde de Saint-Andelain édite ‘Petit Fumé’ écrit par une main enfantine qui s’applique pour faire ses majuscules pour un Pouilly-Fumé…

 

- Le Petit Clos pour un Muscadet Sèvre et Maine sur lie, Jo Landron,

- La Petite Cour en vin de pays du même vigneron,

 

- La P’tite Messe, un vin blanc sec de table (8,5°) de Philippe Marchais en assemblage Folle Blanche-Sauvignon-Melon,

 

- Cuvée petit m, M de la Fruitière, un Muscadet Sèvre et Maine sur lie, J. Douillard et J.M. Boussonnière,

- Le Petit Mont, un Bourgueil du Domaine du Petit BonDieu de Jean Marc Pichet et Thomas Pichet,

 

- Le p’tit sans Gêne pour un Touraine rouge de Lise et Bertrand Jousset,

 

- Le p’tit Zinc, un vin de table, produit de notre France, matérialisé par une aquarelle reproduisant un coin de zinc avec un verre et le torchon blanc et rouge pour essuyer le comptoir de la Cave de Sancerre,  

- Le p’tit Loire, un vin de pays de la Cave de Sancerre, comme on demandait un p’tit noir sur le zinc pour commencer sa journée dans un bistrot à Paris,

- Le Petit Bourgeois d’Henri Bourgeois pour un Cabernet…

 

Pour suivre le chemin

Prochain billet sur la fascination par le chiffre.