Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

P.39 WBW > Les Habits des Vins d'Emotion > Le Signe du Je-u > L'humour

, 18:55pm

Parler de soi

« Si les gens veulent m’entendre parler de mon vin, qu’ils viennent me voir. » De nombreux viticulteurs se refusent à parler de leurs vins et plus encore d’eux sur la bouteille, alors qu’une parole se mérite et qu’il faut venir la chercher. C’est toujours vrai pour les grands noms du monde du vin qui savent faire partager le sens profond de leurs vins ; leur notoriété est relayée par les journalistes et les amateurs qui parlent pour eux. Cela ne l’est pas pour tous ceux qui sont dans l’ombre, quelle que soit la qualité de leurs vins. Pour toute cette grande majorité, parler de leurs vins et d’eux est une ardente nécessité. C’est vrai en France, cela l’est encore plus à l’étranger pour se rapprocher des distributeurs et des amateurs. Quoi qu’on fasse, que l’on aime cela ou pas, c’est toujours de soi dont on parle quand on « fait » du vin. En  matière de relation aux autres, nous sommes à nous-même notre propre émetteur et notre récepteur avec tous les biais de communication possibles. On peut tout à fait ne rien vouloir dire de soi. Il n’en reste pas moins qu’habiller une bouteille, c’est déjà s’exprimer et montrer sa vision du monde. On peut ou non, se prendre comme objet premier de communication, on communique quand même et toujours.

 

Le lien entre ce SIGNE et les autres signes du CYCLE des Vins d’Emotion

Par essence, le Signe du Je-u peut être utilisé en association avec tous les autres Signes. Il est vrai  qu’il s’associe presque naturellement à la Couleur (chapitre 6) et au Trait (chapitre 7). Le Je-u parachève la nouvelle culture du vin plus directement accessible aux non-initiés. Parler de soi avec humour parfois est la tendance qui permet de casser les stéréotypes du vin en élargissant la palette d’expression des vins, le cercle des amateurs, les modes et les lieux de dégustation. Clairement c’est LE SIGNE qui se développe pour

-        aiguiser l’intérêt pour le vin,

-        faire découvrir la palette sensorielle, garder la mémoire des émotions,

-        créer de nouvelles cultures du vin en associant la vue, l’odorat, l’ouie avec les bulles, le goût avec le jeu

-        et favoriser la rencontre avec d’autres que soi ou comme soi.

 

Avant d’être une boisson, le vin est partage et ce signe met en lumière ce lien très fort entre les personnes.

 

Le brin d’humour

Définir l’humour est chose délicate, surtout que les formes d’humour sont infinies. Pourtant dès qu’il y a un brin d’humour, personne ne s’y trompe. On sourit, pour une lettre, un mot, un dessin, une couleur... En fait tous les Signes peuvent se décliner avec humour. 

 

801. Cela peut être très léger comme le jeu sur une lettre. C’est le choix de Didier et Damien Richou, qui ont appelé ‘Dom Nature’ leur Crémant de Loire non dosé, sans ajout d’une liqueur d’expédition, parce qu’il y a simultanément un don de la nature et une allusion à Dom Pérignon,

 

802. deux lettres qui transforment le nom du vigneron de Mourat en Mouratus pour un pinot noir en vin de pays de Vendée ; ‘us’ donne une coloration latine du meilleur aloi quand on voit la transformation de Pierre en Petrus,

 

803. un bouclier haut et pointu pour La Légende, un Chardonnay de la Cave du Haut-Poitou,

 

804. une couleur d’or cuivré pour ‘Ambre de Roche des Rochelles’ avec des mentions en or cuivré, du Domaine des Rochelles,

 




805
. une dénomination ‘Le Fûté de Bedouet’ pour un Muscadet Sèvre et Maine de Michel Bedouet ,  

 


806
. et une coccinelle, une ladybird en anglais, rouge naturellement, pour évoquer la fête, sur un brin d’herbe au coeur de l’étiquette d’un Anjou-Villages ‘Les Demoiselles’ de Georges Bureau.

 





Pour suivre le chemin

. Le prochain billet sera dédié au jeu amoureux.
. Voir toutes les étiquettes de ce chapitre 8 dans 8Labels