Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

P.43 WBW > Les Habits des Vins d'Emotion > 'Je' et la famille

, 21:16pm

Le lien familial
Dans ce

 famille, avec une préférence très nette pour mettre en valeur la famille du père. On compte alors en nombre de générations, beaucoup plus que par date peu utilisée parce qu’elle peut évoquer des périodes douloureuses de l’histoire.  SIGNE du JE-U, la famille joue un grand rôle dans les exploitations terriennes. S’ajoute, dans le cas du vin, une jubilation certaine à penser à l’ancrage de la famille à la terre, à l’exploitation ou au château il y a plusieurs siècles et à l’espoir que la saga va se poursuivre au-delà de ce qu’il est possible imaginer. Plusieurs cas se présentent. L’âge d’un vignoble peut se compter en plus d’un millier  d’années comme c’est le cas de la Coulée de Serrant à Savennières et de Quarts de Chaume à Rochefort sur l’autre rive de la Loire. Il est plus fréquent de faire ressortir l’ancienneté de la

 

Pour célébrer ce lien familial et montrer que la famille se conjugue au présent, certains vignerons choisissent aussi de dédier une cuvée à une personne dénommée, lors du mariage d’un jeune de la famille, la naissance d’un enfant ou pour honorer un aïeul, renforçant ce faisant la légitimité du vigneron aux commandes du domaine.

 

L’hommage familial par les noms de cuvées

Il se fait de différentes façons selon que l’on parle de jeunes enfants, de ses parents ou des grands-parents. Dans le premier cas, il s’agit de parier sur l’avenir et dans le second de renforcer l’hommage , avec toujours latente cette idée d’un savoir humain qui se transmet tel un trésor de génération en génération. 
 

L’enfant

- C’est parfois un cadeau un peu secret que Stéphane Bernaudeau, vigneron fait à sa femme « Isabelle, ébourgeonneuse d’exception, porteuse d’un nourrisson sur ce millésime » au dos de l’étiquette de son Anjou ‘Les Nourrissons’. 

 


829. Olivier Jard est un Mareuil de Vendée que Christian Jard a dédié à son petit-fils à la naissance de ce dernier ;

 

830. Cuvée ‘Caroline’ est un Muscadet Sèvre et Maine sur lie, mis en bouteille que Michel Fleur, La Varenne, offre à sa fille ;

 







831. ‘Aurore’, du nom de la fille de Véronique Gunther-Chereau, est un Chardonnay. Le paysage imaginaire est laissé à l’inspiration de l’artiste en aquarelle fleurie, colorée et gaie,

 

832. ‘Corinne’ est un Touraine Mesland des Vaucornelles de Gilles et Christine Chelin, au nom  de leur fille.  L’étiquette,  créée par la peintre Charlette Voyant,  porte le V du domaine.

 


Les parents et grands-parents

L’hommage peut aussi remonter les générations, en rendant hommage aux parents et grands-parents :

 

833. Roger Tessier est un Cour-Cheverny de Philippe Tessier, qui a donné à son vin le nom de son père.

 

834. Jean-Joseph est un Anjou-Villages du Domaine du Bois Mozé, du prénom des pères des propriétaires O & R Lancien.

 

835. Edmond est un Sancerre d’Alphonse Mellot, en hommage à son père, sur une œuvre en étain de Gérard Puvis figurant deux danseurs-porteurs d’une cuve que l’on devine chargée de raisin et sur lequel est assis un compagnon rendant hommage à la vigne, au vin et au soleil (voir ci-dessus).

 

836. Oto San est le nom du père de la vigneronne japonaise Junko Arai  et celui d’un Touraine, sur une oeuvre de la peintre japonaise, Tomoko Koga,

 

837. Junko Arai a également baptisé une cuvée de Touraine du nom de sa maman, Kuniko,  sur une oeuvre abstraite du peintre coréen, Maru.

 

- Luc Bizard nomme un de ses moelleux Savennières du Château d’Epiré Armand Bizard du nom de son père qui avait ce vin en prédilection.

 

-  Domaine René Couly est un Chinon portant la signature de René Couly, le père de Pierre et de Jacques Couly Dutheil issu d’un ensemble de parcelles sélectionnées par René Couly « pour ne pas abandonner Mouton son brave cheval qui avait fait le transport des vins pendant la guerre ». La Baronnie Madeleine est un Chinon créé en 1978 en hommage de ses enfants à cette « grande Dame du Vin ».

 

838. Valentin Fleur, un Saint-Nicolas de Bourgueil du Domaine de la Closerie, est aussi le grand-père de Michel Fleur.

 

839. La grand-mère est celle de Jean-François Mériau des Vignobles des Bois Vaudon, Georgina née le 23 avril 1900. Son petit-fils a choisi de lui rendre hommage toute jeune femme le jour de son mariage avec ce liquoreux.

 

- Albert Denis est honoré par Patricia et Bruno Denis son petit-fils, avec un Touraine, Mareuil sur Cher.

- Thierry Redde a donné le nom de son grand-père cette fois-ci « Gustave Daudin, ce pionnier de la vinification du Chasselas, ce vieux cep gaulois, digne de la table des Rois » à un Pouilly sur Loire. 

 

Et aussi des amis

Plus rarement, des noms de cuvée sont donnés à des amis pour laisser une trace:

 

840. Jean Carmet, ‘l’ami Jean’ pour Gérard Depardieu, né à Bourgueil et grand ambassadeur des vins de Loire, a laissé un tel souvenir d’amitié et de générosité dans la région qu’une cuvée à son nom, avec sa photographie estompée en arrière-plan et sa signature, lui est dédiée avec la complicité de ses fils, Olivier Carmet et Jean-François Carmet, sur une étiquette de Bourgueil élaboré par Bouvet-Ladubay.

 

Pour suivre le chemin

. Le prochain billet portera sur la mixité culturelle toujours dans ce SIGNE du JE-U .

. Toutes les étiquettes de ce Signe 8 du Je-u sont visibles dans les albums photos sur ce blog sous l’intitulé « 8Labels ».