Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Articles avec #facons de manger

Collection Emmaüs > La bouteille-poisson verte à écailles si bizarre

28 Septembre 2015, 11:26am

Publié par Elisabeth Poulain

Bouteille- poisson verte, Cl. Elisabeth Poulain

Bouteille- poisson verte, Cl. Elisabeth Poulain

Décryptage. « Collection Emmaüs » pour dire que cette bouteille vient d’un Centre Emmaüs quelque part en France, mais pas d’un stand. Elle n’a même pas eu cet honneur d’être proposée à la vente pour rapporter quelques sous à l’association caritative. Elle était placée près d’un tas de bouteilles bonnes à jeter dans le bac à bouteilles, un peu à l’écart, parce que franchement elle faisait « tâche ». Et c’est comme ça, qu’après avoir demandé si je pouvais la prendre, ce drôle de poisson attend aimablement que je parle de lui avant de le remettre dans le circuit des objets récupérés pour être revendus. A moins que cette fois-ci son compte soit bon…

La bouteille. C’est une vraie 75 cl, j’ai vérifié par-dessous, c’est même une marque déposée. Elle a pourtant l’air d’avoir une plus faible contenance que ses consœurs  habituelles. Elle est franchement verte. Sa forme est bien particulière, sa texture et son bouchon aussi. C’est un poisson vert. Nul doute ne peut vous venir à l’esprit. A par la queue qui lui manque pour pouvoir se tenir debout, il a tout, le corps, les écailles et surtout la tête avec la bouche bien ouverte. Au moins apparemment, puisque le haut est recouvert d’un embout important en plastique vert bien sûr  qui représente une tête de poisson à la bouche grande ouverte. On dirait un poisson qui hurle à la lune. Passons.  

Bouteille-poisson, Cl. Elisabeth Poulain

Bouteille-poisson, Cl. Elisabeth Poulain

Pour savoir pourquoi cette mystérieuse bouteille faisait du bruit quand je l’a secouais, j’ai découvert qu’il restait même la capsule métallique coincée entre le verre et le plastique. Mais aucune indication n’y figure. Désolation, je ne saurais jamais ce que la bouteille contenait, quelle langue parlait ce poisson…Je n’imagine pas que ce pouvait être du vin, je pencherai plutôt pour de la bière. Le verre est épais, le design est très soigné, les écailles ne recouvrent pas ce qui pourrait constituer la face avant, pour laisser la place libre pour l’étiquette ; le bas plus étroit est rainuré pour faciliter la préhension.

Quant à la capuche en plastique qui s’emboîte par le haut, la tête-poisson, elle est superbe de finesse, avec ses yeux grands ouverts, tout comme sa bouche avec la lèvre supérieure plus grande que la petite du bas, ses petites nageoires, elle offre une parfaite finition. Ouvrez l’œil, il y a toujours des objets bizarres qui vous entourent et des gens charmants pour vous parler de leur passion. Ce billet est dédié à un Bruxellois passionné de bouteilles de tout genre qui m’avait fait un vrai cours impromptu sur les bouteilles.

Pour suivre le chemin

. Un site intéressant sur la bouteille de bière http://www.sha.org/bottle/beer.htm  

. Photos Elisabeth Poulain

Voir les commentaires